L1 - ASSE : Dominique Rocheteau appelle Nabil Fekir et Jean-Michel Aulas à l'humilité

L1 - ASSE : Dominique Rocheteau appelle Nabil Fekir et Jean-Michel Aulas à l'humilité©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 06 novembre 2017 à 21h50

Si Dominique Rocheteau « ne cautionne pas l'envahissement de terrain », le directeur sportif de Saint-Etienne a regretté lundi sur RMC l'attitude de Nabil Fekir sur le terrain et de Jean-Michel Aulas sur les réseaux sociaux pendant le derby remporté par Lyon dimanche (0-5).



Après le clan lyonnais plus tôt dans la journée, celui de Saint-Etienne a donné lundi sa vision de la soirée de dimanche par la voix de Dominique Rocheteau. Touché par la claque reçue dans le derby à Geoffroy-Guichard (0-5), qu'il a qualifié d' « énorme déception », de « désolation pour l'ensemble des Stéphanois » dans un entretien accordé au Parisien, le directeur sportif de l'ASSE s'est payé l'attitude des Lyonnais. A commencer par Nabil Fekir, au centre de l'attention pour sa célébration polémique après avoir inscrit le cinquième but de l'OL dans le Forez. « J'aime beaucoup Nabil Fekir, c'est un très grand joueur pour moi, a-t-il lâché sur l'antenne de RMC. Mais dans le sport, il faut rester humble, tout peut aller très vite, dans les deux sens. Ce geste, c'est un manque de discernement et, quelque part, d'intelligence. Il a fait un grand match, dans un match difficile, mais il n'a pas à faire ça. A 5-0, il faut réfléchir un peu. Dans un contexte de derby électrique, on sait comment ça se passe avec les supporters des deux clubs. C'est un geste provocateur et humiliant, dans un sens. Il faut qu'il soit plus grand que ça. »
Rocheteau : « Aulas ? Qu'il n'enfonce pas le clou »
Le capitaine lyonnais n'est pas le seul à focaliser les critiques de Rocheteau, qui assure qu'il « ne cautionne pas les envahissements de terrain » qui ont perturbé la fin de match et entraîné l'interruption de la rencontre pendant près d'une demi-heure. En effet, Jean-Michel Aulas est aussi dans le viseur de l'Ange Vert. « Le président Aulas a manqué aussi un peu d'humilité pendant le match en envoyant des tweets. C'est du Jean-Michel Aulas, il attise un petit peu. Mais on le sait ça. Qu'il reste humble, qu'il n'enfonce pas le clou. C'est tout ce qu'on lui demande. » Le message est passé.

A voir aussi :
>>> Des sanctions contre Nabil Fekir et/ou les Green Angels ? Rien de mieux pour tuer la passion
>>> Jean-Michel Aulas fait de Nabil Fekir « le héros » du match

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU