L'OL va devoir être patient

L'OL va devoir être patient©Media365

Rédaction , publié le jeudi 16 août 2018 à 11h10

La situation sportive du Benfica Lisbonne, toujours en lice pour se qualifier pour la Ligue des Champions, ne favorise pas les négociations entamées par l'Olympique Lyonnais autour de Ruben Dias.

L'Olympique Lyonnais va devoir attendre. Encore. Comme il le fait depuis plusieurs semaines désormais. Toujours englué dans les négociations avec le Benfica Lisbonne pour tenter de s'offrir Ruben Dias, les Gones vont probablement devoir patienter jusqu'à la fin du mois d'août pour boucler l'arrivée du défenseur portugais. La situation sportive du club lisboète, toujours en lice pour se qualifier pour la Ligue des Champions, est défavorable aux dirigeants de l'OL.

Finalement, Aulas n'a pas été à Lisbonne

Après la victoire des siens face à Amiens, ce week-end, Jean-Michel Aulas avait assuré qu'il se rendrait ce mercredi à Lisbonne afin d'accélérer les négociations. Le président rhodanien ne s'est finalement pas rendu en capitale portugaise, comme l'annonce ce jeudi A Bola. Le quotidien sportif lusitanien précise que la direction du SLB prendra désormais une décision ferme et définitive après le barrage de Ligue des Champions que le club disputera les 21 et 29 août prochains, face au PAOK Salonique.

Jouer la Ligue des Champions ou vendre Ruben Dias

En cas de qualification pour la plus prestigieuse des compétitions européennes, les Encarnados feront alors tout leur possible pour conserver leur défenseur central, âgé de 21 ans. Dans le cas contraire, ils s'ouvriront beaucoup plus aux négociations, le club ayant besoin, chaque année, de la Ligue des Champions ou d'une grosse rentrée d'argent pour équilibrer ses comptes. Il y a donc fort à parier que l'offre transmise mercredi par les dirigeants lyonnais, révélée par nos confrères de L'Equipe, soit encore jugée insuffisante par le Benfica.

Réponse le 30 ou le 31 août ?

Le club rhodanien avait déjà transmis une proposition, évaluée à une trentaine de millions d'euros, pour convaincre les Aigles. Celle-ci avait été repoussée, le SLB réclamant la clause libératoire du joueur, fixée à 45 millions d'euros. Le quotidien sportif français précise dans son édition du jour que l'OL s'est lancé à la recherche d'un autre défenseur capable d'entrer dans une rotation. Ruben Dias, lui, deviendrait, à terme, un titulaire en charnière. Encore faut-il qu'il débarque. Le 30 août peut-être. Ou le 31.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.