Jean-Michel Aulas (OL) déclare sa flamme au Special One

Jean-Michel Aulas (OL) déclare sa flamme au Special One©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le vendredi 26 avril 2019 à 23h40

A la recherche du successeur de Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a fait le point après la victoire de vendredi soir contre Bordeaux. Il est notamment question de José Mourinho.

Suite à la victoire de vendredi soir contre Bordeaux (3-2, 34eme journée de Ligue 1), Jean-Michel Aulas a fait un nouveau point sur la recherche du successeur de Bruno Genesio. Alors que le nom de Laurent Blanc revient avec insistance, le président de l'OL affiche ses ambitions. « Un entraîneur directement compatible avec le projet de l'Olympique Lyonnais, a indiqué le boss des Gones au micro de Canal+ Sport. Je l'ai déjà dit, on a des infrastructures qui sont probablement les meilleures de France. On a un centre de formation qui est le meilleur de France. On va essayer de passer à la troisième étape de la fusée OL. Elle doit aussi passer par un certain nombre de certitudes et tenir compte de ce qui a été vécu dans l'environnement. (...) Il y aura un grand entraîneur. Ça peut être un de ceux auxquels vous avez pensé ou ça peut être quelqu'un à qui vous nous n'avez pas pensé. Un intérêt pour Gallardo ? Bien sûr... Vieira ? Bien sûr... Galtier ? C'est un formidable entraîneur. Il a gagné ses lettres de noblesse avec nous, il faut s'en souvenir. Même s'il a été un très bon entraîneur de Saint-Etienne et de Lille, on a pour lui des yeux admiratifs. C'est un homme bien. Juninho ? Vous avez aussi raison de dire que l'on y avait pensé. Cela n'a pas pu se faire, cela pourrait se faire. Il fait partie des gens auxquels on a pensé. Je ne vais pas dire ce que je n'ai pas envie de dire. »

Aulas : « Mourinho ? J'adorerais »

Si « JMA » préfère faire dans la discrétion, il n'est pas question de cacher son intérêt pour José Mourinho. Sans club depuis son départ de Manchester United, le Special One souhaite découvrir un nouveau championnat, et son profil ne laisse clairement pas indifférent le dirigeant rhodanien. « Mourinho ? J'adorerais. Trop cher ? Non, je ne pense pas. Je ne sais pas car on n'a pas discuté. (...) J'en avais rêvé. Il y a des fois où on ne peut pas faire ce que l'on avait envie de faire car les entraîneurs sont sous contrat ou... Là, on a la possibilité de faire ce que l'on souhaite faire. On est dans une phase non plus de construction mais de mise à en exploitation de tout ce qui a été fait, des nombreux investissements qui ont été réalisés. On ne se refusera rien si c'est possible, si les entraîneurs ont envie de venir. J'ai l'impression qu'il y en a pas mal qui ont envie de venir. » Quid de l'ancien coach de Porto, de Chelsea, de l'Inter Milan, du Real Madrid et de Manchester United ?


Vos réactions doivent respecter nos CGU.