Guingamp : Grenier a signé

Guingamp : Grenier a signé©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 18h10

L'histoire aurait pu se terminer autrement. Mais Clément Grenier quitte l'Olympique Lyonnais par la petite porte.

En grande difficulté sportivement, le milieu de terrain de 27 ans a résilié son contrat avec son club formateur ce mercredi, là où il était arrivé en 2002. Ce contrat se terminait en juin prochain, mais le natif d'Anonnay ne voulait pas vivre une deuxième partie de saison du même acabit. Dans son communiqué, le club rhodanien explique que l'international français s'engage avec Guingamp, comme révélé par nos confrères de L'Equipe mardi. Clément Grenier a signé un contrat d'un an et demi avec le club breton, qui « frappe fort le dernier jour du Mercato hivernal », comme l'écrit le compte Twitter de l'EAG.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Guingamp : Grenier a signé
  • GUINGAMP il va pouvoir rejouer en toute tranquilite avec son ami BRIAND qui fait les beaux jours de ce club pas de tintamarre
    club oublie des journaleux sportifs qui nous bassinent a longueur de temps sur L OM et le PSG leur culture footbalistique s arretant la; combien de joueurs se sont epanouis MARCHAL BEAUVUE et bien d autres et relances leur carriere souhaitant bon courage a GRENIER il est encore jeune et des choses a prouver lui seul detient la cle de ce qu il fera de son avenir

  • BRETAGNE ou ALSACE ou AQUITAINE, peu importe, pourvu qu'il joue.....................au football.
    Mais il n'est plus compétitif en ligue 1.
    Bonne suite.

  • A mon avis il a fait le bon choix, à l'OL il n'entrait plus dans le profil que souhaite Genesio. Grenier est un gars sérieux qui aime son boulot, souhaitons lui bonne chance.

  • Pourquoi pas ? La Bretagne est terre de résilience. Wait and see !