Dijon : Coupet n'a ''jamais eu de réponse de l'OL''

Dijon : Coupet n'a ''jamais eu de réponse de l'OL''©Media365

Rédaction , publié le jeudi 02 juillet 2020 à 17h45

Grégory Coupet aurait aimé continuer à Lyon, mais ni ses dirigeants ni Rudi Garcia ne lui ont jamais parlé de quoi que ce soit.


Grégory Coupet a été présenté ce jeudi, à Dijon, pour sa prise de fonction au sein du DFCO. L'ancien international français y occupe le poste d'entraîneur des gardiens. Un rôle qu'il avait déjà eu à Lyon, dans son club de toujours, avant une fin précipitée au printemps. Parti en fin de contrat, Coupet est revenu sur les conditions de ce départ. Dans son style à lui, tout en franchise.


Incompréhension et manque de considération





"Je ne demandais pas d'augmentation, ni quoi que ce soit. Je demandais juste si l'aventure continuait ou pas, a-t-il expliqué dans des propos relatés par L'Équipe. On ne savait pas me le dire. Je n'ai pas d'amertume car grâce à eux je suis ici et super heureux. Mais je ressens une incompréhension. Déjà, la saison précédente, ils avaient recruté (Ciprian) Tatarusanu sans même m'en parler. La saison qui a suivi, j'étais en alerte, comme vous l'imaginez. J'avais demandé, en janvier-février, ce qu'ils comptaient faire avec mes gardiens et j'en profitais pour glisser accessoirement :''Qu'est-ce qu'on fait, puisque je suis en fin de contrat ?'' Je n'avais pas de réponse.

"Très sincèrement, je ne sais pas pourquoi je n'avais aucun retour du club, a continué Coupet. On a la discussion avec Lyon le lendemain de mon rendez-vous ici, et j'avais donné ma parole. C'était réglé. On a fait un audit plus qu'un rendez-vous. En plus, c'était une visio-conférence. Ça m'a déçu aussi, il n'y a jamais eu moyen de se voir en face-à-face. Je ne sais pas pourquoi....". Estimant que cette situation s'apparente à "un manque de considération", l'ancien gardien emblématique de l'OL a reconnu qu'il se serrait bien vu dans le costume d'un Joël Bats, sur la durée. Mais il reconnait aussi que sa relation avec l'entraîneur Rudi Garcia n'était pas fluide.


"Pas d'atomes crochus" avec Garcia




"On n'avait pas d'atomes crochus. On avait une vision un peu différente de ce qu'est le management, le côté collectif. C'est comme ça. C'est pour ça je pense que je n'ai jamais eu de retour avec lui et de possibilité de parler concrètement de ce qu'il comptait faire, ne serait-ce qu'avec moi, et accessoirement avec tout le groupe d'entraîneurs. C'est comme si c'était un peu opaque. Si l'OL ne pouvait pas me faire confiance, on se quitte bons amis, il n'y a pas de problème...".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.