Nîmes : Bernard Blaquart pour remplacer Jérôme Arpinon ?

Nîmes : Bernard Blaquart pour remplacer Jérôme Arpinon ?©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le vendredi 05 février 2021 à 23h31

Selon les informations du Parisien, Bernard Blaquart est actuellement en négociation avec les dirigeants nîmois pour récupérer son poste, laissé vacant par son remplaçant de l'époque, Jérôme Arpinon. Le technicien des Crocos de 2015 à juin 2020 a une mission : sauver le Nîmes Olympique de la relégation.

Une ancienne tête bien connue de la Ligue 1 pourrait faire son retour incessamment sous peu dans le championnat de France. Bernard Blaquart (63 ans), l'entraîneur du Nîmes Olympique de 2015 à juin 2020, est en pourparlers avec son ancienne formation pour remplacer Jérôme Arpinon, son remplaçant de l'époque et tout juste écarté ce vendredi matin. Selon les informations du Parisien, l'ancien coach gardois négocie actuellement les termes de son futur contrat, huit petits mois après son départ. Les Crocos sont actuellement derniers du classement avec 15 points récoltés en 22 journées et une récente défaite 0-3 contre le Paris Saint-Germain mercredi dernier à effacer. Et pour réussir son opération sauvetage du club, la direction a profondément réfléchi à l'identité du locataire du banc de touche avant de finalement se tourner vers une ancienne, mais pas si ancienne connaissance. Pour Rani Assaf, le président nîmois et son entourage, Bernard Blaquart est l'homme providentiel malgré les querelles du passé. Depuis ce vendredi matin 8h48 et l'annonce officielle de la mise à pied de Jérôme Arpinon, Pascal Plancque assure l'intérim, bien qu'il soit arrivé au club que depuis le début du mois de janvier en tant qu'adjoint

Blaquart sur le banc en Coupe de France ?

Selon Le Parisien, Pascal Plancque devrait diriger l'équipe à domicile contre l'AS Monaco ce dimanche (15h) avant de quitter son job pour laisser Bernard Blaquart oeuvrer. Malgré huit mois d'absence, le natif de Roumazières ne devrait pas être trop dépaysé et devrait retrouver la Coupe de France contre Nice (mercredi prochain) et Dijon le dimanche 14 février. Concernant le championnat, il n'a qu'une mission en tête, sauver un club avec qui il a réussi des merveilles par le passé (maintien en Ligue 2 en 2016 malgré une pénalité de 8 points, montée en Ligue 1 lors de la saison 2017-2018). Revenu dans la discrétion au Gallia Club à Lunel, l'équipe de ses débuts, l'ancien footballeur avait confié le 16 janvier au Parisien qu'il était « en pleine forme. Qu'il y ait eu une usure à un moment donné, oui. D'ailleurs on voit souvent des entraîneurs faire un break. J'entraînais l'équipe pro depuis cinq ans et un entraîneur n'avait pas duré aussi longtemps depuis 50 ans...». Gonflé à bloc, l'heure du retour a sonné pour Bernard Blaquart. Avec quatre points de retard sur le barragiste lorientais, il sait que rien n'est jamais joué d'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.