Patrick Vieira et les dossiers chauds de Nice

Patrick Vieira et les dossiers chauds de Nice©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 21 février 2019 à 14h58

Présent ce jeudi en conférence de presse, Patrick Vieira, l'entraîneur de Nice, a évoqué un éventuel intérêt de l'OL. Il est aussi question de « l'affaire Saint-Maximin ».

Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec Nice, Patrick Vieira (42 ans) a-t-il a été ciblé par l'OL ? Alors que Bruno Genesio sera libre en juin prochain, l'ancien coach du New York City FC ne laisserait pas insensible le club du président Jean-Michel Aulas. Présent ce jeudi en conférence de presse, le technicien azuréen est revenu sur cet éventuel intérêt des Gones. « Les rumeurs sur mon avenir ? Elles sont infondées, a indiqué le successeur de Lucien Favre sur le banc des Aiglons. Je trouve ça limite malsain et déplacé vis-à-vis du club et des personnes qui travaillent tous les jours pour construire quelque chose ici. (...) Il s'est passé ce qu'il s'est passé cet hiver. Je ne me sens pas seul du tout. Des gens travaillent. J'ai du mal à comprendre ces rumeurs de départ.  Il faut du temps pour mettre les choses en place. »

« Saint-Maximin ? On l'aime comme il est »

Lors de son intervention devant les journalistes, Patrick Vieira est aussi revenu sur « l'affaire Saint-Maximin ». Après avoir été sanctionné financièrement par l'OGCN, l'attaquant international Espoirs français va-t-il effectuer son retour pour l'affiche de samedi contre Amiens (26eme journée de Ligue 1) ? « Le cas a été réglé en interne avec Allan, son agent, le président et moi-même, indique l'entraîneur niçois. Tout ce qui s'est passé reste en interne. La discussion a été très constructive. C'était important de marquer le coup. Allan sera dans le groupe s'il n'y a pas de soucis d'ici ce week-end. Allan a sa personnalité. C'est ce qui fait son charme. On l'aime comme il est. C'est important de se concentrer sur le club et l'OGC Nice. Je n'étais pas énervé quand j'ai parlé de St Max après le match (ndlr : la semaine passée suite à la défaite contre Angers). Il fallait juste que je le dise, que j'en parle puisqu'il s'agit du club. Nous avons eu une discussion constructive. Chacun en tirera les conclusions. Par rapport à ce que j'ai connu, ce vestiaire est très facile à gérer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.