Nice : Vieira réagit au départ de son président

Nice : Vieira réagit au départ de son président©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 12 janvier 2019 à 23h35

Patrick Vieira est revenu sur le départ de son président et de son directeur général après la victoire de Nice contre Bordeaux samedi soir (1-0). L'entraîneur du Gym ne compte pas lâcher.

Si l'actualité est agitée en coulisses depuis vingt-quatre heures, l'OGC Nice a réussi à retrouver le sourire grâce au terrain samedi soir. Les Aiglons ont battu Bordeaux grâce à un penalty d'Allan Saint-Maximin en première période (1-0) et se replacent dans le premier tiers du classement. « Notre solidarité nous a permis de gagner le match, face à un adversaire qui était meilleur que nous ce soir », a salué Patrick Vieira en conférence de presse. Celui qu'on dit touché par les départs de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier a été longuement acclamé par les supporters du Gym en fin de match. « Le soutien des supporters me touche. Quand je parle de solidarité je parle de tout le monde, du staff, des supporters, des salariés... On est une famille », a souligné l'ancien milieu de terrain.

Vieira : « Je peux me poser des questions »

Malgré les remous que connait le club azuréen en interne, Patrick Vieira, arrivé l'été dernier pour succéder à Lucien Favre, ne compte pas lâcher comme il l'a confié aux journalistes ce samedi soir. « Lâcher, moi ? Jamais. Il y a des hauts et des bas bien sûr, mais dans l'ensemble je suis content, je suis dans un bon club à Nice, a rappelé l'entraîneur niçois. Je peux me poser des questions, oui. Mais ça ne remet rien en cause. (...) Les deux derniers jours ont été difficiles pour tout le monde mais on a senti une envie de bien faire chez les joueurs, d'envoyer un message à l'extérieur sur ce qu'est l'OGC Nice », a ajouté Patrick Vieira avant de tourner talons et d'aller préparer un autre match important, mercredi à Monaco. Il retrouvera à cette occasion son ami et ancien coéquipier Thierry Henry.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.