Nice partagé après son nul

Nice partagé après son nul©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 11 décembre 2016 à 23h05

Nice oscillait entre deux sentiments dans la foulée du nul ramené de son déplacement à Paris dimanche en clôture de la 17eme journée de L1 (2-2).

Il y avait la satisfaction d'avoir résisté à un PSG bien plus consistant que sur ses sorties précédentes, teinté d'une pointe d'amertume d'avoir dilapidé une avance de deux buts. Lucien Favre ne cachait pas son désarroi d'avoir concédé deux buts « trop faciles », prenant même la responsabilité du premier. « Dalbert doit sortir à la mi-temps, il ne pouvait plus bouger, a expliqué l'entraîneur de l'OGCN au micro de Canal+. C'est une erreur. C'est toujours la faute de l'entraîneur. »
Favre : « Tout était là pour gagner »
Le technicien suisse ne se méprend pas pour autant, il était logique que la digue niçoise finisse par céder. « On a eu des moments très difficiles, ils ont mis un rythme terrible. » « Paris a fait une entame de match très intense, mais on a été très réalistes, a abondé Dante. En deuxième mi-temps, il fallait gérer, on aurait dû être plus malins. On doit apprendre. Le foot, c'est l'intensité, c'est l'agressivité. Mais je félicite quand même mon équipe. » Favre reconnait néanmoins que tous les ingrédients étaient réunis pour réussir un énorme coup au Parc des Princes. « On met un but extraordinaire et avec le deuxième avant la mi-temps, tout était là pour gagner. On voulait mettre le troisième aussi, on a une belle occasion. Mais je crois qu'on a tout donné. »
Dante : « Je ne regarde pas le classement »
De quoi ravir le capitaine Dante. « On doit être satisfaits, parce que Paris a fait un gros match, a lâché le défenseur brésilien. Derrière quand tu mènes 0-2, tu as beaucoup d'espoir. On ne fait pas la gueule, on est contents, mais on pouvait faire une meilleure deuxième période. » « Maintenant, il faut digérer, a confirmé Favre. Il y a les émotions après le match, on est encore tout émotionné (sic). Mais bon, 2-2, ça va. » Surtout que ce résultat permet aux Niçois de garder la tête de la L1 et quatre points d'avance sur le PSG, même si Monaco a profité de ce nul pour revenir à une unité du leader. « Je ne regarde pas le classement. Paris est à quatre points, mais nous devons plutôt nous concentrer sur notre jeu chaque week-end. Il faut continuer à progresser et profiter des matchs comme ça pour apprendre beaucoup. »

 
5 commentaires - Nice partagé après son nul
  • Bravo a Nice , l'équipe la plus réaliste , 2 tirs cadrés =2 buts, le QSG sur 8 occasions rien. Comme quoi le budget d'une équipe ne fait pas tout, 500M€ pour le QSG et 40M€ pour Nice. A méditer

  • pardon, je complete:milliarda
    ires prêts à tout pour ne surtout pas payer d'impôts dans le pays ou ils gagnent des sommes colossales,laissant ainsi aux' petits" le soin de faire tourner l'économie













    Pardon ,je complete:milliardaires prêts à tout pour ne surtout pas payer un sou d'impot dans le pays ou ils perçoivent des sommes collo sales!!!!!!!!!!







    o sales!!!!!!!

  • bravo à Nice.un supporter du football tout court;pas du football business pratiqué par ces milliardaires!!!!!!!

  • bravo a Nice , un supporter Nantais . et bravo a Nice d'avoir rendu tout vert les mecs de l'équipe tv , mésaoud , rouston , libra , tous des tocards !!! et je parles pas de la meuf ...

  • Bravo à Nice! Un supporter du Stade Rennais.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]