Nice : " Il faut rester debout " selon Vieira

Nice : " Il faut rester debout " selon Vieira©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le vendredi 30 octobre 2020 à 09h31

Après la victoire de Nice sur l'Hapoël Beer-Sheva (1-0), Patrick Vieira a fait part de son émotion au terme d'une journée difficile dans la cité azuréenne, frappé par un nouvel attentat jeudi matin.



Corrigé la semaine dernière par le Bayer Leverkusen (2-6), Nice a bien réagi lors de la 2eme journée de la phase de poule de la Ligue Europa, jeudi soir. Le contexte était pourtant très pesant après un nouvel attentat terroriste survenu dans la matinée au sein de la cité azuréenne, dans la Basilique Notre-Dame de l'Assomption (trois morts). Un temps envisagé, le report de la rencontre n'a finalement pas eu lieu et l'OGCN a mis un point d'honneur à l'emporter face à l'Hapoël Beer-Sheva (1-0) en affichant une belle maitrise.

Les familles des victimes étaient évidemment dans les têtes tout au long de la soirée. « C'est compliqué de parler de football après l'attentat. On pense aux familles des victimes, à tous ces Niçois qui sont dans la souffrance, dans le deuil. Ça parait dérisoire, bien sûr, mais c'est notre métier, et on voulait aussi représenter les couleurs du club. Ce drame nous affecte tous. Le pays est en deuil. Mais il faut rester debout », a souligné Patrick Vieira, l'entraîneur niçois, après la rencontre.

Vieira : « Il faut qu'on marque plus souvent »

Après la raclée en Allemagne, les Aiglons se sont ressaisis face à la modeste formation israélienne, confirmant la prestation encourageante de dimanche contre Lille (1-1) en L1. « C'était important de se rassurer. On a essayé de mettre beaucoup d'intensité et de rythme en première période, et on a réussi des choses intéressantes, notamment dans la vitesse de transmission du ballon, a expliqué Vieira. Mais on a manqué de rigueur sur le plan offensif en seconde. On n'était pas à l'abri de concéder un but à la fin, même si on a été plutôt solides en phase défensive. Ce qui m'a dérangé, c'est notre manque d'opportunités dans les trente derniers mètres. On doit s'améliorer et être plus agressifs dans cette zone. On ne pénètre pas assez dans la surface adverse. On joue un peu trop facile par moments. Il faut qu'on marque plus souvent. »

Dante : « On a mérité cette victoire »

Effectivement, Gouri, unique buteur à la 23eme minute sur un service d'un Atal qui retrouve petit à petit ses jambes de feu depuis son retour de blessure, aurait pu doubler la mise (67eme) comme Dolberg (75eme), joliment servi par Thuram. En ratant ces occasions, Nice s'est exposé mais heureusement, Benitez a brillé dans son but et évité l'égalisation en repoussant des pieds un tir de Josué à la 45eme. Le Slavia Prague ayant surpris Leverkusen (1-0), les quatre formations du groupe sont toutes à trois points et peuvent espérer poursuivre l'aventure au-delà des poules. « C'est bien de finir cette journée par une victoire. Si on veut se qualifier, il va falloir rectifier certaines choses. Mais on a mérité cette victoire et c'est tout ce qui compte », a souligné le capitaine Dante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.