Nice : Coup de gueule du président !

Nice : Coup de gueule du président !©Media365

Rédaction , publié le samedi 10 février 2018 à 23h20

Après la défaite de Nice à Dijon (3-2), le président niçois Jean-Pierre Rivère a dénoncé des décisions arbitrales « incompréhensibles » et s'est dit « scandalisé ».

Nice a passé une très mauvaise soirée à Dijon. Outre la défaite, le club azuréen accuse des supporters dijonnais de cris racistes à l'encontre de Mario Balotelli. Et les Niçois ne digèrent pas non plus l'arbitrage de M.Rainville. A commencer par Jean-Pierre Rivère. « Je suis scandalisé. Cela fait quatre matchs consécutifs (Monaco, Metz, Toulouse et Dijon) que nous avons le sentiment d'évoluer à 11 contre 12. Les différences d'arbitrage d'un match sur l'autre sont incompréhensibles, peste le président du Gym sur le site internet du club. La semaine dernière, on nous refuse un penalty sur une faute grossière en pleine surface (sur Makengo), et ce soir on en accorde un à Dijon pour une petite poussette, une main sur l'épaule, comme on en voit sur chaque coup de pied arrêté, parce que le joueur adverse s'effondre. »« Ce n'est pas dans les habitudes de l'OGC Nice de remettre en cause l'arbitrage. Mais devant une telle accumulation sur les dernières rencontres, il nous est impossible de nous taire. Il faut que toutes ces incohérences cessent », conclut Jean-Pierre Rivère. Lucien Favre, lui, s'est montré plus mesuré en conférence de presse, tout en regrettant aussi la décision de M.Rainville d'accorder un penalty à Dijon dans le dernier quart d'heure. « On est surpris du penalty sifflé à notre encontre, qui change la donne du match. On aurait pu prendre au moins un point », a confié le Suisse. Au classement, Nice perd du terrain avec cette troisième défaite de rang en Ligue 1, et voit Montpellier, cinquième, prendre trois points d'avance.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Nice : Coup de gueule du président !
  • les enjeux sportifs et financiers sont tellement importants qu'on peut essayer de comprendre!!

  • Je comprends que certains clubs soient frustrés, mais donnez un sifflet à tous ceux qui critiquent l'arbitrage en France. Même les journalistes qui devraient rester neutres seraient bien malins si ils devaient arbitrer. Alors avant de critiquer, apprenez l'arbitrage et allez sur un terrain.

  • Enfin vous réagissez M. Le président!!! Il vous aura fallu 4 matchs volés pour monter au créneau, quand vos collègues le font dés le 1er match!!!. Aprés la France pleur quand le PSG est défavorablement arbitré contre le barça en se faisant lamentablement éliminé, alors que nous, c'est un match sur deux. Nos résultats ne doivent rien à personne et avec les 11 points volés sur les 4 derniers match, nous pénalisent la fin de ce "championnat de france".

    Un jour les magouilles éclateront au grand jour, et la honte retombera sur cette ligue et ses chouchous.

    l'ogcnice n'est pas le qatar fc!!!

  • De journée en journée ont s'aperçoit de la nullité de l'arbitrage français. Cela devient même catastrophique de voir des arbitres si peu professionnel, perspicace et souvent certain imbu de leur personne. La France du foot va mal et ses instances deviennent la risée de l'Europe. Tant qu'il n'y aura pas un gros ménage fait à la ligue et à la fédération, le foot Français va couler petit à petit...

    La mafia du fric footballistique tient tout et en particulier les parrains PLM et Don l'Abresle et ses obligés .

    La mafia du fric footballistique tient tout et en particulier les parrains PLM et Don l'Abresle et ses obligés .

  • il suffit de virer Dante, et de le remplacer par un vrai défenseur central ouvrez les yeux Monsieur Riviere !!!!!!!!

    il fait vraiment bon vivre dans le monde du foot!!! a vomir!!