Mercato, Favre, Balotelli... Rivère fait le bilan

Mercato, Favre, Balotelli... Rivère fait le bilan©Media365

Rédaction , publié le mardi 26 décembre 2017 à 12h20

Jean-Pierre Rivère, président de l'OGC Nice, a fait le bilan pour Nice-Matin d'une première moitié de saison éreintante pour son club. Et promet un Mercato calme, dans le sens des départs et celui des arrivées.

Il y a des présidents heureux, d'autres beaucoup moins. Et quelques soulagés. Au lendemain de Noël, Jean-Pierre Rivère entre probablement dans cette dernière catégorie, l'OGC Nice ayant relevé la tête de façon spectaculaire pour accrocher la sixième place de Ligue 1 avant la trêve, et malgré une première partie de saison épuisante. Le tout a permis d'envisager plus sereinement un Mercato d'hiver qui s'annonce calme, comme il l'a confié à nos confrères de Nice-Matin. Lucien Favre : pas parti mais pas pressé de prolonger Son départ est un vieux serpent de mer qui resurgit à chaque fois que les Aiglons nagent en eaux troubles... ou que le Mercato approche. Mais Jean-Pierre Rivère le répète : il tient à son entraîneur et n'a jamais douté de lui. « On ne l'a d'ailleurs jamais jeté en pâture. Quand vous pensez que vous avez affaire à la bonne personne pour redresser la barre, il n'y a aucune raison de vaciller, a-t-il confié. Il faut juste être solidaire, on l'a été. C'est tous ensemble qu'on s'en est sorti. On a mis tout en œuvre pour que la maison ne se fissure pas ». Pour autant, aucune négociation n'a été entamée avec le technicien suisse en vue de prolonger son contrat, qui expire en juin 2019, et alors que le Borussia Dortmund, notamment, continue de lui faire les yeux doux. « On est en pleine saison, il lui reste un an et demi de contrat. C'est bien trop tôt pour parler de ça. Il faut toujours anticiper les choses, mais là, on a le temps », assure le président de l'OGCN. Mario Balotelli : encore retenu malgré une valeur retrouvée Il y a eu cette brise d'incertitude, la semaine dernière, Super Mario confiant à Sky Sports que son propre agent n'avait pas encore assuré son avenir. L'attaquant ayant clamé qu'il souhaitait rester à Nice, Rivère en a profité pour verrouiller la porte à double-tour. Vous connaissez son importance, [son départ] est inenvisageable. Grâce à ses performances, il a retrouvé une valeur marchande à un an et demi de la fin de son contrat, a rappelé le dirigeant. Ce n'est pas ce qui nous intéresse pour Mario, mais qu'il continue à porter l'équipe vers le haut. C'est une belle histoire avec lui ». Le Mercato : quelques prêts, une recrue ? Au club comme en ville, l'hiver devrait être doux à Nice. A priori, aucun cadre ne devrait quitter le navire en janvier, même si Jean-Michaël Seri bénéficie d'un bon de sortie. « Il y aura peut-être quelques départs en prêt », a confié le président, sans donner de nom. Rémi Walter pourrait ainsi être envoyé à Troyes. Rivère a aussi évoqué « l'arrivée d'un joueur offensif capable d'évoluer sur un côté », donnant encore plus d'épaisseur à la rumeur envoyant Paul-Georges Ntep sur la côte d'Azur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.