Ligue 1 - Nice : Wesley Sneijder et Mario Balotelli, le casse-tête de Lucien Favre

Ligue 1 - Nice : Wesley Sneijder et Mario Balotelli, le casse-tête de Lucien Favre©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le vendredi 18 août 2017 à 09h55

Cinq matches officiels depuis la reprise et toujours pas de victoire. Nice vit un début de saison contrasté : il y a eu la satisfaction de se qualifier pour les barrages de la Ligue Europa (1-1, 2-2) mais les trois défaites qui ont suivi sont venues doucher une partie des belles ambitions du club.

Cinq matchs officiels depuis la reprise et toujours pas de victoire. Nice vit un début de saison contrasté : il y a eu la satisfaction de se qualifier pour les barrages de la Ligue des Champions face à l'Ajax (1-1, 2-2) mais les trois défaites qui ont suivi sont venues doucher une partie des belles ambitions du club. Si l'OGCN a encore le temps de se reprendre en championnat, l'horizon en C1  s'est assombri après la défaite lors du barrage aller à Naples (2-0). Les Niçois ont besoin de renfort pour relancer la machine et ce renfort, il est déjà dans l'effectif. Le retour de Mario Balotelli (ischios) est acté, tout comme les débuts de Wesley Sneijder sous son nouveau maillot. Les deux hommes ont repris l'entraînement et figurent dans le groupe de 18 joueurs retenus pour ce week-end. Mais Lucien Favre hésite à les jeter d'entrée dans le grand bain au risque de les pousser trop tôt.
« Mario revient d'une blessure un peu embêtante »
« Ils reviennent tous les deux. Mais je ne sais pas s'ils vont débuter face à Guingamp », a expliqué l'entraîneur suisse en conférence de presse. Favre marche sur des œufs avec ces deux joueurs. Leur expérience autant que leur talent seront pourtant plus qu'utiles pour la suite de la saison des Aiglons. Il faudra certainement les gérer avec attention tout au long de la saison, l'exemple Balotelli l'an passé l'a prouvé. La première année de l'Italien en France a été une réussite mais il a été indisponible 35% du temps en championnat, notamment, en raison de pépins physiques. D'où le dilemme qui s'offrira à son coach au moment de choisir ses joueurs face à Guingamp (samedi) : « Mario revient d'une blessure un peu embêtante. S'il devait jouer, par exemple 70 minutes, puis enchaîner contre Naples cela pourrait s'avérer dangereux ».
Sneijder en reprise
La question se pose également pour Wesley Sneijder. Il ne revient pas de blessure mais est clairement en manque de rythme. « Nous allons également parler avec lui, a ainsi souligné Lucien Favre. Il se sent bien mais ça ne fait pas longtemps qu'il a recommencé à mettre de l'intensité. Il n'a fait que 3 fois 5 minutes d'opposition. (...) C'est un casse-tête car si vous mettez dans le 11 de départ 2 ou 3 joueurs que vous savez que vous devez sortir en cours de jeu... » Là aussi les Niçois doivent être conscients des risques pour le Néerlandais en reprise : depuis la saison 2010-2011, il a presque systématiquement manqué une dizaine de rencontres en raison de blessures. Le meneur de jeu de 33 ans devrait connaître ses premières minutes de jeu face à Guingamp mais aucun risque ne sera pris.
Capables de jouer ces matchs de haut niveau
Surtout que le match retour face à Naples sera forcément dans toutes les têtes Niçoises. Loin de la formule habituelle souvent récitée méthodiquement par les joueurs et les entraîneurs (« On prend les matchs les uns après les autres »), Lucien Favre l'a reconnu en conférence de presse : « La priorité des priorités aujourd'hui c'est Guingamp. Mais c'est impossible de ne pas penser un peu à Naples. Si nous avions perdu 3-0 cela aurait été différent. Mais à 2-0 on ne sait jamais... C'est la Champions League. » L'enjeu est important et Lucien Favre sait ce que Balotelli et Sneijder pourraient apporter au groupe. « Il y aura une motivation spéciale pour Mario. C'est l'Italie : il tient à faire un bon match pour lui et pour l'équipe. Ils sont tous deux capables de jouer ces matchs de haut niveau. » Encore faut-il qu'ils les débutent au maximum de leur capacité.



A voir aussi :
>>> Toute l'actualité de l'OGCN
>>> Favre : « Il y a encore de l'espoir »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.