Les Niçois Le Marchand et Marlon en ballotage pour affronter Paris

Les Niçois Le Marchand et Marlon en ballotage pour affronter Paris©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 08h09

Maxime Le Marchand et Marlon Santos sont en balance pour épauler Dante lors de PSG - Nice (ce soir, 20h45). Des deux, qui fera le mieux l'affaire ?

Le Marchand, cadre en danger ?
Pourquoi il doit être titulaire ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, Le Marchand est peut-être le meilleur défenseur de l'OGC Nice depuis le début de saison. Dans l'ombre de Dante, il a complètement rehaussé son niveau et a fait oublier la grave blessure aux ligaments croisés qu'il a subie en mai dernier. En Ligue 1, il a déjà intercepté 27 ballons, presque trois fois plus que son compère brésilien (10). Seuls Jean-Eudes Aholou (33) et Romain Amalfitano (28) en comptent plus. Très propre dans ses interventions -il n'a commis que 4 fautes-, il masque, parfois, les trous d'air du couloir gauche.

Pourquoi il doit être sur le banc ? Il est condamné par élimination. Nice est la 16eme défense de Ligue 1, et Lucien Favre n'a que peu d'autres choix pour redresser la barre. Arnaud Souquet intouchable pour ses performances, Dante indiscutable par son statut et Christophe Jallet difficilement condamnable alors qu'il dépanne un couloir gauche orphelin, « MLM » est la roue du carrosse la plus facile à changer. Son nom est associé à plusieurs défaites marquantes du début de saison niçois, comme à Amiens (3-0).
Marlon, le bon compromis ?
Pourquoi il doit être titulaire ? Parce que Marlon Santos est un véritable défenseur moderne. Il joue debout, cherche constamment la relance propre et sa réussite à la relance (94%) est supérieure à celle de Le Marchand (89%). En cela, le joueur prêté par le FC Barcelone correspond plus à la philosophie de jeu de Lucien Favre. Son entente naturelle avec Dante est évidente. Il a disputé l'intégralité de deux des trois rencontres de Ligue 1 durant lesquelles l'OGC Nice n'a pas encaissé de but.

Pourquoi il ne doit pas être titulaire ? Marlon a été titularisé à seulement quatre reprises depuis le début de saison et le doute existe sur sa capacité à tenir son rôle face à Edinson Cavani ou Kylian Mbappé. Lors de sa dernière titularisation, il a laissé de mauvais souvenirs à son entraîneur. Il a oublié le marquage de Nuno Da Costa lors de l'ouverture du score de Strasbourg et a été pris de vitesse par l'attaquant du Racing au moment du break. Sa performance a coûté trois points aux Aiglons.
Le Marchand et Marlon alignés pour plus de solidité ?
Pourquoi ils doivent être tous deux titulaires ? Le Marchand et Marlon ont chacun leurs points forts. Les associer tous deux aux côtés de Dante pourrait, à terme, solidifier un collectif niçois qui en a cruellement besoin et permettre à Lucien Favre de développer un 5-4-1 auquel il songe depuis plusieurs semaines. Le tout rendrait les couloirs moins fragiles. Ce secteur est l'un des casse-têtes du technicien suisse. Et il doit impérativement être résolu pour faire face au Paris Saint-Germain, performant comme peu d'autres équipes dans ce domaine.

Pourquoi ils ne doivent pas être tous deux titulaires ? Un tel schéma tactique ne se met pas en place du jour au lendemain, et encore moins au moment d'affronter le mastodonte parisien. La défense à trois Marlon - Dante - Le Marchand a déjà été expérimentée en Ligue Europa face à la Lazio Rome et n'a pas empêché une défaite incontestable (1-3). Renouveler l'expérience ce vendredi ressemblerait à un gigantesque coup de poker et sacrifierait encore Allan Saint-Maximim, qui est souvent l'un des rares à créer le danger lors des rencontres où les Aiglons sont dominés.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.