L1 - Nice : Super Mario prend son temps

L1 - Nice : Super Mario prend son temps©Media365
A lire aussi

Ignazio GENUARDI, publié le mercredi 07 juin 2017 à 17h08

En fin de contrat avec Nice, l'attaquant italien n'est pas encore fixé sur son avenir. Désireux de retrouver une place en sélection, l'ancien Milanais ne veut pas se tromper. Dortmund est notamment intéressé pour le Mercato d'été.

En fin de contrat avec Nice, l'attaquant international italien Mario Balotelli (26 ans) va-t-il rempiler ou migrer sous d'autres cieux ? Le dossier est compliqué, mais les Aiglons n'ont pas fait une croix sur l'ancien joueur du Milan AC. Après s'être relancé sous les ordres de Lucien Favre, le natif de Palerme n'a pas l'intention de partir n'importe où, et il n'est pas question de fermer la porte au club du président Jean-Rivère qui pourrait toucher le jackpot en cas de vente de Jean-Michel Seri, aujourd'hui estimé à quarante millions d'euros par sa direction (Rome, Paris, Tottenham, Barcelone et Arsenal sont plus ou moins intéressés par l'Ivoirien).
Une grosse cote en Turquie 
Au cours des dernières semaines, « Super Mario » et son agent ont repoussé les avances de plusieurs écuries européennes comme West Ham et Southampton. Si son nom a notamment été évoqué du côté de Marseille (qui privilégie d'autres dossiers), l'ex-sociétaire de l'Inter Milan, de Liverpool et de Manchester City dispose d'une cote importante en Turquie (Galatasaray, Besiktas, Fenerbahçe), mais il n'est pas sûr que cette destination puisse retenir son attention malgré plusieurs contacts.
Mancini ne l'a pas oublié, Raiola discute en Allemagne
En Italie, Sassuolo est intéressé, alors que la Lazio Rome et Naples ont choisi de concentrer leurs efforts sur d'autres pistes. Aux dernières nouvelles, le Zenit Saint-Pétersbourg de Roberto Mancini est sur les rangs. Idem concernant le Borussia Dortmund qui prépare l'après Pierre-Emerick Aubameyang. Mino Raiola était d'ailleurs mardi en Allemagne afin de pousser les discussions avec les Jaune et Noir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.