L1 - Nice : Myziane Moalida débarque chez les Aiglons (officiel)

L1 - Nice : Myziane Moalida débarque chez les Aiglons (officiel)©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 13 août 2018 à 19h12

Myziane Moalida a satisfait à la visite médicale et a paraphé son contrat avec l'OGC Nice. L'Olympique Lyonnais récupère 10 millions d'euros dans la transaction plus 30% sur la plus-value en cas de prochain transfert.

L'Olympique Lyonnais et l'OGC Nice avaient annoncé dimanche que les deux clubs étaient arrivés à un accord de principe concernant Myziane Maolida. Il ne restait plus qu'à l'international U19 à satisfaire à la visite médicale pour officiellement s'engager avec les Aiglons. C'est désormais chose faite puisque le club de Jean-Pierre Rivère a annoncé la signature de Maolida. La durée du contrat n'a pas été dévoilé mais l'Olympique Lyonnais a donné des précisions sur le transfert. Comme annoncé, c'est bien un chèque de 10 millions d'euros qui est arrivé sur la table de Jean-Michel Aulas. Le club lyonnais s'est également assuré 30% de la plus-value en cas de cession du Parisien de naissance dans le futur.

Maolida dans les pas de Pléa


Arrivé en 2014 entre Rhône et Saône, Myziane Maolida était l'un des espoirs de l'Académie lyonnaise avec Amine Gouiri. Jeune talent, il a commencé à goûter au haut niveau la saison dernière sous les ordres de Bruno Genesio avec notamment des apparitions en Ligue Europa. Après avoir tordu le cou aux rumeurs d'un départ, le coach lyonnais a avoué dimanche après la victoire contre Amiens que ce départ n'était pas de son fait, lui qui souhaitait s'appuyer sur son jeune attaquant cette saison. Dans le communiqué de l'OL, on affirme que le joueur avait demandé à obtenir plus de temps de jeu (seulement 5 titularisations). Après 22 matchs sous le maillot de son club formateur, Myziane Maolida rejoint la Côte d'Azur en espérant connaître le même parcours qu'un certain Alassane Pléa, lui aussi vendu par l'OL à Nice en 2014 à l'âge de 20 ans.


Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU