L1 - Nice : Mathieu Debuchy (Arsenal) arrive

L1 - Nice : Mathieu Debuchy (Arsenal) arrive©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le lundi 17 juillet 2017 à 15h40

Selon nos confrères de RMC, Mathieu Debuchy, le latéral droit d'Arsenal, serait en passe de s'engager avec Nice. Sous réserve de la traditionnelle visite médicale. Non retenu par les Gunners, l'international français (ex-Lille et Newcastle) pourrait constituer un renfort de choix pour le club du président Jean-Pierre Rivère, qui a déjà recruté Adrien Tameze (Valenciennes), Jean-Victor Makengo (Caen) et Pierre Lees-Melou (Dijon). Les modalités de l'opération n'ont pas été précisé pour le moment.



A la recherche d'un arrière droit de métier pour remplacer Ricardo Pereira (rp.FC Porto), Nice serait en contacts très avancés avec l'international français Mathieu Debuchy (31 ans), a-t-on appris chez nos confrères de RMC. Sous contrat jusqu'en juin 2019 avec Arsenal, qui a versé quinze millions d'euros pour le recruter il y a trois ans, l'ancien joueur de Lille et de Newcastle serait apparemment attendu dans les 48 heures sur la Côte d'Azur. Histoire de se soumettre à la traditionnelle visite médicale préalable à la signature de son engagement avec le club du président Jean-Pierre Rivère, qui a lancé son Mercato d'été en accueillant le Valenciennois Adrien Tameze, le Caennais Jean-Victor Makengo et le Dijonnais Pierre Lees-Melou (sans oublier la prolongation de Mario Balotelli).
Debuchy pour concurrencer Souquet
Non retenu par les Gunners, le Tricolore pourrait donc être la prochaine recrue des Aiglons (qui chercheraient aussi un défenseur central ou encore un milieu de terrain axial). Sous les ordres de Lucien Favre, l'entraîneur des coéquipiers de Jean-Michaël Seri, le natif de Fretin se retrouverait en concurrence avec l'ex-Dijonnais Arnaud Souquet, l'une des bonnes surprises du dernier exercice du Gym. Le Suisse Stephan Lichtsteiner (33 ans, Juventus Turin) était aussi également annoncé dans le viseur de l'OGNC, mais Mathieu Debuchy serait visiblement parti pour renforcer l'écurie niçoise.


 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.