L1 - Nice : Lucien Favre ne dit pas non pour Hatem Ben Arfa

L1 - Nice : Lucien Favre ne dit pas non pour Hatem Ben Arfa©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 29 avril 2017 à 12h40

Lucien Favre, l'entraîneur de Nice, ne serait pas contre un éventuel retour de Hatem Ben Arfa, actuellement au Paris Saint-Germain.

Malgré un engagement qui court jusqu'en juin 2018 avec le Paris Saint-Germain, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) international français Hatem Ben Arfa, 30 ans, ne devrait pas être retenu lors du Mercato d'été (idem concernant Krychowiak et Jesé). Et, apparu à vingt-trois reprises cette saison en championnat (643 minutes jouées), le Tricolore pourrait notamment intéresser Nice. Avec les possibles départs de Younes Belhanda ou encore de Mario Balotelli, le club du président Jean-Pierre Rivère pourrait essayer de récupérer son ancien protégé. Lucien Favre, le successeur de Claude Puel sur le banc des Aiglons, ne s'oppose d'ailleurs pas à un éventuel retour du natif de Clamart, également ciblé en Chine ou encore en Turquie.
Favre pense pouvoir gérer « HBA »
« Quand j'ai vu les vidéos de Nice l'an passé, il était sur toutes les images, a expliqué le technicien suisse dans Nice-Matin. Nice n'a pas gagné beaucoup de matchs quand il n'était pas là, il me semble (aucun). Je pourrais le gérer. J'avais parlé avec lui l'été dernier. Il était déjà en route pour Séville ou Paris. Je ne le ferais pas jouer sur un côté, ça ne sert à rien. Ce n'est pas facile de lui trouver une position. Dans un 4-4-2, une sorte de 4-3-3 défensif dans le repli, il jouait faux centre-avant. À Mönchengladbach, on avait joué avec deux faux 9. » L'opération s'annonce évidemment des compliquées en raison des émoluments de l'ex-joueur de Lyon, de Marseille et de Newcastle, mais le GYM semble vouloir tenter le coup. Pour rappel, « HBA » avait cartonné avec dix-sept buts en championnat pour sa première et, pour l'instant, seule saison sur la Côte d'Azur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.