L1 - Nice : Favre, Balotelli, Ben Arfa... Les confidences de Jean-Pierre Rivère

L1 - Nice : Favre, Balotelli, Ben Arfa... Les confidences de Jean-Pierre Rivère©Media365

Rédaction , publié le mardi 27 juin 2017 à 23h58

Jean-Pierre Rivère s'est confié mardi au micro de Canal+ Sport, en marge du Gala Première Ligue, sur l'actualité de l'été niçois. Lucien Favre, Mario Balotelli, Hatem Ben Arfa : le président de l'OGCN a fait le tour sans concession.

Le faux-départ de Lucien Favre
Ça représente le travail de tout un club, d'une saison. Garder notre coach, c'est important. Il a été énormément courtisé par Dortmund, ç'a été un épisode long pour nous, qui s'est bien conclu. Comment vous avez un coach qui vous dit qu'il veut partir à Dortmund, vous ne pouvez pas lui dire de ne pas y aller. On savait que Dortmund allait réellement agir trois semaines plus tard après la Coupe d'Allemagne, ça nous a laissé le temps de travailler. Il est bien chez nous, mais à son âge, Dortmund était une opportunité qu'il était difficile de refuser. Je pense qu'ils lui ont fait une proposition très élevée. Mais à un moment donné, on a senti que ça pouvait basculer en notre faveur. Le coach a dit qu'il restait et quand Dortmund est sorti du bois avec le chéquier, on a dit stop. C'est une issue heureuse pour nous. On a un coach de grande qualité, capable de faire progresser des jeunes et des cadres.
La prolongation de Mario Balotelli
L'aspect financier, ce n'est pas notre force, Mario a fait des efforts pour qu'on puisse le garder. On a pris beaucoup de plaisir la saison passée et Mario s'est épanoui chez nous. On est un club familial, où l'objectif est de prendre du plaisir et d'en partager avec les spectateurs. Mario avait envie de rester, on est très heureux. On lui souhaite la meilleure saison possible, parce qu'il a un objectif, c'est la Coupe du Monde 2018 avec l'Italie. Il a eu l'intelligence de se dire qu'il était bien là et qu'il allait tout faire pour continuer à progresser.
L'hypothèse du retour d'Hatem Ben Arfa
On vient de faire Balotelli, on a un budget qui oscille entre 43 et 45 millions d'euros quand tout va bien. On n'a pas les moyens d'avoir un Balotelli et un Ben Arfa dans la même équipe, financièrement. Hatem appartient à Paris, je ne sais pas ce qu'il se passera. On a tous aimé son passage à Nice, j'ai de l'affection pour lui, c'est un garçon que j'apprécie. Mais ce n'est pas envisageable. On a un effectif à construire, on a besoin de trois ou quatre recrues. Ce n'est pas que je n'aimerais pas. On a fait quatrième et troisième, mais notre budget a très peu évolué. Il faut qu'il grandisse et ça se fera petit à petit. Le souhait, c'est qu'on puisse au moins faire la Ligue Europa. La Ligue des Champions, on va tout faire pour y aller, mais on ne peut pas baser notre budget dessus.

Propos recueillis sur Canal+ Sport

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - L1 - Nice : Favre, Balotelli, Ben Arfa... Les confidences de Jean-Pierre Rivère