L1 - Nice : Balotelli n'est pas un cas compliqué selon Favre

L1 - Nice : Balotelli n'est pas un cas compliqué selon Favre©Media365
A lire aussi

Ionim Fournier, publié le jeudi 30 mars 2017 à 17h15

Réputé pour ses frasques sur et en dehors du terrain, l'attaquant italien de l'OGC Nice, Mario Ballotelli n'est pas un cas plus complexe qu'un autre à gérer selon son entraîneur Lucien Favre.

Il faut croire que l'OGC Nice a trouvé la recette pour relancer des joueurs en difficulté dans leur carrière. Après Hatem Ben Arfa l'année dernière, les Aiglons avait fait cette année les paris Younes Belhanda, Bonfim Dante ou surtout Mario Balotelli. Des paris plutôt réussis puisque le club de la Côte d'Azur, 3e au championnat, est toujours en course pour le titre. Symbole de cette réussite, Mario Balotelli (26 ans), l'attaquant international italien (33 sélections) et auteur de 12 buts cette saison, a toute la confiance de son coach, Lucien Favre. Le technicien suisse est d'ailleurs revenu sur la relation qu'il entretient avec le joueur, et sa gestion du « cas Balotelli ». « Ce n'est pas difficile si on a du respect pour Mario et que Mario en a pour les autres. Il s'entraîne bien, on ne peut pas lui reprocher ça. Je lui demande de faire plus dans les déplacements offensifs, pour récupérer la balle. Mais je le fais sans crier » a expliqué dans Nice-Matin l'entraîneur niçois.

 
Une réputation qui le précède toujours
 

Il faut dire que la réputation de « Super Mario » n'est plus a faire. Et aurait pu inquiéter son entraîneur. Pourtant, mise à part quelques petites controverses minimes cette saison, l'ancien attaquant du Milan AC réalise une bonne saison. A tel point que le journal local s'est même penché plus en détail sur sa saison en chiffres. Et elle réserve de bonnes surprises ! « En termes de ratio buts / minutes jouées, il est le deuxième meilleur buteur de l'ère moderne de l'OGC Nice (c'est-à-dire depuis la remontée dans l'élite en 2002) » relate le journal. Avec 1 but marqué toutes les 131 minutes, Balotelli n'est devancé que par Dario Cvitanich, auteur d'1 but toutes les 123 minutes. Les deux buteurs devancent Hatem Ben Arfa, Alassane Pléa et Bakari Koné. Et alors que Pléa et Cyprien, les autres gâchettes offensives de Nice, manqueront la fin de saison, Mario Balotelli pourrait en profiter pour inscrire définitivement son nom dans les livres d'histoire du club, alors que son contrat s'achève dans trois mois.

 
0 commentaire - L1 - Nice : Balotelli n'est pas un cas compliqué selon Favre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]