Incidents Nice - Marseille : L'ultra niçois donne sa version des faits

Incidents Nice - Marseille : L'ultra niçois donne sa version des faits©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 11 septembre 2021 à 00h30

Entendu par la police pour ses actes lors de Nice - Marseille, Tony C., un ultra de la Populaire Sud de Nice, s'est expliqué sur les débordements lors de la rencontre comptant pour la 3eme journée de Ligue 1.



Après les gestes, place aux explications. Entré sur la pelouse de l'Allianz Riviera lors de la rencontre entre Nice et Marseille, Tony C., un ultra de la Populaire Sud de Nice, a depuis été entendu par la police, lui qui s'en est pris à des joueurs de l'OM. « Dimitri Payet s'est mis à lancer des projectiles dans le public. Avec ces projectiles, j'ai vu qu'il avait touché un spectateur dans la tribune. Je pense que c'est cela qui a déclenché la suite. (...) Tout le monde a vu rouge. Il y a eu un mouvement de foule. Tout le monde s'est bousculé. Certains ont enjambé les palissades et ont voulu aller sur le terrain. (...) J'ai fait partie de ce mouvement. Quand j'ai vu Payet balancer les projectiles, j'ai vu rouge mais je me suis directement rendu compte que c'était une bêtise », a-t-il notamment déclaré lors de son audition, dans des propos dévoilés par L'Equipe.

« Je savais que j'avais fait une connerie »

« Je voulais demander des explications, mais pas forcément la violence. (...) Une fois sur le terrain, j'ai vu trois joueurs marseillais arriver devant moi, Payet, Gerson et Kamara. J'ai mis mon pied pour les repousser et après, je me suis échappé directement. Je ne voulais pas faire mal. Un joueur de Nice m'a écarté. Je me suis rendu compte que c'était une connerie. J'ai touché Gerson, j'en suis sûr. Il était devant Payet et je l'ai touché avec mon pied. Par contre, je ne voulais pas frapper quiconque. C'est un mauvais réflexe. Je m'en suis rendu compte aussitôt. Je suis reparti en tribune, je voulais pas que ça aille plus loin, mais je savais que j'avais fait une connerie. (...) Je me suis d'autant plus aperçu de ma connerie quand j'ai vu le soir même sur la chaîne L'Equipe que j'étais en gros plan pour le tirage le lendemain », a par la suite expliqué celui qui reconnaît avoir fait «  la plus grosse connerie de sa vie. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.