Ranieri pique Kita et sa gestion du mercato

Ranieri pique Kita et sa gestion du mercato©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mercredi 06 septembre 2017 à 14h28

L'élégance de Claudio Ranieri l'avait probablement poussé à rester bouche bée jusqu'au 31 août. Le marché des transferts définitivement clos, l'entraîneur du FC Nantes a fait part de son mécontentement suite à la gestion du Mercato par son président, Waldemar Kita.

« Ce mercato a été difficile pour lui et pour moi aussi, a-t-il confié à Ouest-France. Le président a fait son maximum pour me satisfaire. Maintenant, si on me demande si je suis content, c'est non. Je ne suis pas content », a-t-il ajouté, même s'il entend « les difficultés de ce mercato ».

Les cas Sneijder et Cabella ont divisé

Le dirigeant et son technicien ont trainé plusieurs désaccords durant l'été. Avant de débarquer à l'OGC Nice, Wesley Sneijder était dans les petits papiers du patron du FCN. Mais il a finalement été refusé par le technicien italien. Plus tard, l'opportunité menant à Rémy Cabella s'est présentée. Et elle était très intéressante aux yeux de Ranieri. Sauf que son supérieur hiérarchique n'a pas su la saisir, même s'il affirme avoir tout tenté pour y parvenir. Et l'ancien coach de Leicester a visiblement eu du mal à digérer cet échec.

Résigné, Ranieri ?

« J'ai refusé des joueurs, mais j'ai aussi dit oui à beaucoup de joueurs qu'il m'a proposés, sauf qu'il s'est avéré impossible de les prendre, a-t-il d'abord lâché, non sans une pointe d'amerture, avant de dresser un constat assassin. Quand il y a beaucoup de refus, il faut aussi dire oui à la fin ». Le Romain a finalement accueilli Andrei Girotto ou Yassine El Ghanassy en fin de Mercato. Et, même s'il affirme « aimer ses joueurs », il l'a peut-être fait à contre-cœur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU