Nantes : Ranieri et les Canaris, ça sent la fin...

Nantes : Ranieri et les Canaris, ça sent la fin...©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 21 février 2018 à 17h05

Claudio Ranieri a confié être tenté par l'équipe nationale d'Italie. Son président Waldemar Kita est prêt à le laisser partir.

Depuis plusieurs mois, l'ancien coach de Monaco et de Leicester est annoncé avec insistance au poste de sélectionneur de l'Italie. Et lui ne cache même pas son intérêt pour la fonction, comme il l'a répété ce mercredi auprès de Sky Italia : « N'importe quel entraîneur voudrait entraîner la sélection. J'ai un contrat de deux ans avec Nantes, je n'ai pas eu de contact, donc je ne peux rien dire. Mais si j'avais une proposition, j'irais voir le président pour lui demander de quitter le club. » En marge d'une conférence sur le projet de nouveau stade, le président de Nantes, Waldemar Kita, a réagi aux propos de son entraîneur. Avec philosophie et pragmatisme. « C'est un monsieur qui a une expérience énorme au niveau du foot international, et je comprendrais d'une certaine façon qu'une fin de carrière de haut niveau se termine sur une opportunité qui ne se représentera pas deux fois, a expliqué Kita, dans des propos rapportés par L'Equipe. Donc il faudrait qu'on analyse la chose, voir comment on peut s'organiser pour ne pas laisser le club dans une situation difficile le jour où ce serait décidé, mais pour l'instant, ce n'est pas le cas, il y a plusieurs candidats. Après, prendre une équipe de son pays, c'est un rêve pour tout entraîneur et je n'aime pas freiner la carrière de quelqu'un. Il faudrait s'adapter, ce qu'on sait faire », a précisé le président nantais. Ce mercredi, l'hypothèse d'un départ de Claudio Ranieri en juin a pris du corps. Beaucoup de corps.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.