Nantes : Kombouaré espère un déclic

Nantes : Kombouaré espère un déclic©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 15 mars 2021 à 08h38

Aux anges après la victoire de Nantes sur la pelouse du PSG (2-1), Antoine Kombouaré espère que cet exploit fera office de déclic pour les Canaris qui restent en lutte pour le maintien.



L'événement de la 29eme journée de Ligue 1 a eu pour théâtre le Parc des Princes. Dimanche, en clôture de la journée, le Paris-SG avait pris la tête du Championnat après le nul décevant entre Monaco et Lille (0-0), plus tôt. Il menait 1-0 grâce à un but de Julian Draxler avant la pause et, sans être enivrant, il rejoignait les vestiaires avec un précieux avantage en poche face à Nantes. Mais les Canaris se sont rebellés et ont carrément renversé les champions de Franc (2-1)e, peut-être aussi perturbés par l'annonce des cambriolages concernant Angel Di Maria et Marquinhos.

Kombouaré : « Je suis hyper content et fier de la performance de mes joueurs ce soir »

Kolo Muani (59eme) et Simon (71eme) ont transcendé le FCN qui est donc reparti de façon extrêmement surprenante avec les trois points dans la musette, là ou quatre jours plus tôt le FC Barcelone avait été sorti de la Ligue des Champions par le PSG (1-1) en huitième de finale. Antoine Kombouaré était évidemment aux anges après l'exploit de ses hommes. « Quand à la mi-temps, vous revenez (au vestiaire) en étant menés 1-0 et que vous 19emes au classement, vous vous dites que les choses se compliquent. On a pris un coup sur la tête. Il a fallu remobiliser les garçons, ne pas prendre de but et espérer quelque chose. Il y a eu de la force mentale et de la qualité dans le jeu. On a marqué deux buts dans le jeu. Je suis hyper content et fier de la performance de mes joueurs ce soir, s'est réjoui l'entraîneur. C'est que du bonheur ! »


Nantes n'avait plus triomphé au Parc des Princes depuis... 1997 ! « C'est un exploit véritable, surtout parce qu'on est 19eme. Vous êtes menés et souvent dans ce genre de situation, vous lâchez. Quand vous êtes acteurs sur le terrain, c'est très compliqué. Les joueurs se sont vraiment dit qu'il fallait se révolter. Ils n'ont pas accepté la défaite. Finalement ce résultat va au-delà de nos espérances », a relevé Kombouaré qui a vécu ce match avec « fierté ». « J'ai le sentiment qu'en première mi-temps, il y a un penalty pour nous, j'avais un peu de colère, mais il fallait rester dans le match. Dans les moments qu'on vit en ce moment, les joueurs ont besoin qu'on soit derrière eux. Ce sont eux qui sont sur le terrain, eux qui font le boulot. Je sais que c'est très compliqué. Je suis heureux aujourd'hui de ne pas être joueur quand on est 19e du classement. »

Kombouaré : « Ça demande toujours confirmation toujours »

Nantes est désormais 18eme avec un point de mieux que Nîmes et une unité derrière Lorient (17eme). Antoine Kombouaré « espère » que cette victoire face à son ancien club peut agir comme un déclic. « Les réponses, je les aurai le week-end prochain. Ce sont trois points très importants mais il en reste 27 en jeu, rappelle le coach nantais. Ça demande toujours confirmation toujours. J'ai prévenu les joueurs que ça (le maintien) peut se jouer à la dernière journée. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.