Nantes : Dans l'affaire Sala, Cardiff porte plainte

Nantes : Dans l'affaire Sala, Cardiff porte plainte©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 29 janvier 2020 à 09h52

Suite au tragique décès de Sala, Cardiff a porté plainte contre X d'après L'Equipe. Un rebondissement où Nantes et Waldemar Kita sont clairement pointés du doigt.

Entre Cardiff City et Nantes, c'est loin d'être fini. Depuis le décès tragique d'Emiliano Sala il y a un peu plus d'un an, dans un avion censé l'emmener au sein du club de Premier League où il venait de s'engager, les deux clubs ne cessent de s'opposer. Il y a d'abord la question financière : la Commission du statut du joueur de la FIFA avait condamné, le 25 septembre dernier, Cardiff à verser la première échéance de six millions d'euros aux Canaris dans le cadre du transfert de Sala. Mais le 18eme de la dernière saison de Premier League a interjeté appel auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Et désormais, un nouveau volet judiciaire vient de s'ouvrir. Car selon L'Equipe, le club gallois a porté plainte contre X auprès du parquet de Nantes dans cette terrible affaire.

Le tout à l'aide du cabinet parisien Dupond-Morett & Vey. Ce dernier explique dans les colonnes du quotidien que cette plainte « vise en premier lieu le FCN et son président, Waldemar Kita » et évoque « de fortes présomptions quant à l'existence de commissions et rétrocommissions occultes qui devaient être versées à différents intervenants, dans un système visant notamment à rémunérer Waldemar Kita, son fils Franck, l'intermédiaire Willie McKay, Bakari Sanogo (un agent proche des Kita) et Baba Dramé (qui collabore avec McKay). Cardiff pointe également du doigt un éventuel homicide involontaire, « s'il venait à être établi que les dirigeants du FC Nantes étaient non seulement informés du vol mais également du fait que Willie McKay avait l'habitude de fréter des cols commerciaux sans habilitation. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.