Maracineanu répond à Kita

Maracineanu répond à Kita©Media365

Paul Rouget : publié le mardi 05 mai 2020 à 20h09

Tancé par Waldemar Kita, la ministre des Sports a répondu au président nantais. Auprès duquel elle a promis de se renseigner suite à l'arrêt de la saison de Ligue 1.



Waldemar Kita n'avait pas mâché ses mots, après l'officialisation de l'arrêt de la saison en raison de la pandémie de coronavirus. Alors que Roxana Maracineanu demandait aux clubs d'être "plus prévoyants à l'avenir", le président nantais s'était emporté dans les colonnes de L'Equipe en s'adressant à la ministre des Sports : "Donner des leçons, ça va. Il y a des gens à la tête d'entreprises depuis quarante ans, comme moi, donc excusez-moi, cette leçon, elle est facile. Je ne fais pas de politique, mais qu'on arrête de vouloir nous apprendre comment gérer des sociétés. On peut aussi se demander pourquoi il n'y avait pas assez de masques. Donc chacun son truc, chacun est jugé après. Prévoir, oui, mais on n'avait pas prévu qu'on nous laisse dans la m...".

"Penser au-delà de son secteur d'activité"

Interrogée dans l'émission Tout le Sport sur France 3, l'ancienne nageuse a répondu au patron du FCN, estimant qu'"il semble ne pas connaître tous les dispositifs que nous mettons en place. À mon avis, il en bénéficie fortement. Je vais me renseigner auprès de lui, si son club a accès au chômage partiel. La plus petite association comme le club professionnel bénéficient de l'exonération de charges patronales. Il existe aussi pour les clubs professionnels un prêt garanti par l'État. Une grande partie des clubs professionnels ont eu accès à ce prêt". Avant de s'exprimer sur les différentes critiques entendues suite à cette décision. "Lorsque l'on est dans cet état d'esprit, il faut penser au-delà de son secteur d'activité. J'ai une pensée pour toutes les personnes touchées par le Covid-19, pour celles en première ligne pour les soigner. À ce moment-là, on est en mesure de relativiser ce que l'on pense et dit", a encore déclaré la ministre des Sports.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.