L1 - Nantes : Un derby pour honorer les Légendes du club

L1 - Nantes : Un derby pour honorer les Légendes du club©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le vendredi 20 avril 2018 à 08h46

Lors de la 34eme journée de Ligue 1, le FC Nantes fêtera son histoire à l'occasion du derby face à Rennes (19h30). Exactement 75 ans après sa fondation, La Maison jaune s'attend à une belle soirée de festivités. Et quoi de mieux qu'une victoire dans le derby pour sombrer dans l'ivresse d'une soirée historique ?

En France, très peu de clubs peuvent se targuer d'avoir une histoire aussi riche que celle du FC Nantes. 8 titres de Champion de France, 3 Coupes de France et 2 demi-finales de Coupe d'Europe, le FCN est l'une des plus belles institutions du football français. A l'occasion de la réception du Stade Rennais (19h30), le club présidé par Waldemar Kita fêtera ses 75 ans dans une atmosphère qui risque de rappeler quelques souvenirs aux supporters historiques des Canaris. Une soirée passée sous une constellation d'étoiles pour souffler les 75 bougies de ce club emblématique. Et pour que la fête soit parfaite, La Beaujoire revêtira son plus bel habit de lumières avec la ferme intention de vaincre le voisin rennais. Une histoire de suprématie « territoriale ».Une qualification en Ligue Europa à aller chercherMaxime Bossis, Raynald Denoueix, Nicolas Ouedec, Japhet N'Dorman, Bernard Blanchet, Coco Suaudeau... Ils seront tous présents dans l'enceinte des Canaris pour fêter l'anniversaire du FC Nantes. L'anniversaire d'une institution dont ils ont écrit l'histoire. Et bien évidemment, l'émotion devrait être au rendez-vous sur - et aux abords - de la pelouse de La Beaujoire. Et pour rendre cette émotion encore plus belle, les Canaris devront répondre présents, sur le terrain, pour prendre le dessus sur un rival historique et un concurrent direct dans la course pour la 5eme place. Sportivement, l'enjeu sera de taille pour les hommes de Claudio Ranieri. Et l'occasion de continuer à rêver est tout simplement parfaite. Une rencontre savoureuse dans un contexte particulier, les supporters nantais auront tous les ingrédients nécessaires pour vivre une soirée pimentée par le succès.Rongier : « Je ne suis pas Nantais, mais je me considère tel quel »Bien qu'il ne soit pas aussi rayonnant que par le passé, le FC Nantes représente quelque chose lorsque l'on évoque son histoire. Que cela soit pour les plus jeunes ou les plus anciens, supporter cette formation mythique n'est pas juste une histoire de football. C'est une façon d'être, de penser, de rêver... Lors du dernier titre de Champion de France des Canaris en 2001, Valentin Rongier n'avait que sept ans. Et pourtant, tout un héritage de cette époque reste ancré à travers l'évolution de ce petit garçon pourtant loin d'être originaire de la région... Un symbole de la formation à la nantaise adopté en Loire-Atlantique. « On est dans un grand club, une grande institution, a-t-il lâché dans une interview accordée à Nantes Magazine. Je suis très fier d'être professionnel dans la ville que j'aime. Je ne suis pas Nantais mais je me considère tel quel. J'ai vécu 80% de ma vie ici. C'est ma plus grande fierté. »Face à ses légendes, le FC Nantes espère reconquérir La BeaujoireAu-delà de tous ces aspects émotionnels et historiques, les coéquipiers de Léo Dubois ne doivent pas oublier leur situation sportive à l'aube de ce derby. Et en 2018, celle-ci n'inspire guère à l'optimisme. Avec une seule victoire obtenue à La Beaujoire et une série de quatre rencontres sans le moindre succès, les protégés de Claudio Ranieri ne sont plus aussi solides qu'en 2017. Une période difficile, mais loin d'être rédhibitoire dans la course à la 5eme place. Car oui, les Nantais peuvent encore se qualifier pour la Ligue Europa. Absents de la scène européenne depuis la saison 2004-05 (ndlr : Élimination en demi-finale de la Coupe Intertoto face au Slovan Liberec), les Canaris ont l'occasion de renouer avec ce qui a fait l'ADN du club, avec la ferveur des compétitions européennes. Et pour revivre de telles émotions, une victoire face au Stade Rennais serait la bienvenue...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.