L1 - Nantes : Claudio Ranieri part en guerre contre les sautes de concentration

L1 - Nantes : Claudio Ranieri part en guerre contre les sautes de concentration©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 27 janvier 2018 à 07h30

En déplacement à Guingamp ce samedi (20h00), Nantes tentera d'endiguer une mauvaise série marquée par quatre matchs sans victoire toutes compétitions confondues. Un problème de concentration, estime Claudio Ranieri.

C'est le luxe d'une saison pas comme les autres où seul le quatuor de tête avance vite. En n'ayant pris qu'un point depuis le début de l'année, Nantes est toujours cinquième de Ligue 1. Mais l'avance acquise par les Canaris en fin d'année dernière a fondu. Nice, Montpellier et même Rennes sont revenus à portée de tir. Car le FCN traverse sa première mauvaise série depuis un moment. Quatre matchs sans succès, et même trois défaites de rang à la Beaujoire, la dernière en date contre Auxerre en Coupe de France (3-4). Fatigue, excès de confiance, malchance ? Claudio Ranieri mise plutôt sur des sautes de concentration. « C'est incroyable, parce qu'avant, on a fait de bonnes choses à la maison. Je pense que c'était une question d'un peu de concentration, d'attention et de prévention. Des choses qu'on faisait bien avant. J'ai donc demandé à mes joueurs de faire à nouveau ce qu'ils faisaient », répond simplement l'Italien.

Ranieri : « Il ne s'agit pas de fatigue »L'élimination contre l'AJA, pensionnaire de Ligue 2, et cette première demi-heure catastrophique, a laissé des traces. « Je ne pense pas qu'il s'agisse de fatigue quand on court comme ça. Nous avons eu plein d'occasions de marquer. Si tu es fatigué, tu ne les as pas. Mais nous avons encaissé trois buts dès le début. Tu n'es pas fatigué dans les 30 premières minutes. C'est donc bien une question d'attention, de concentration », répète l'entraîneur nantais, qui a voulu déclencher une prise de conscience chez ses joueurs en leur montrant les images de ce mauvais match. « Il est important que les joueurs comprennent. C'est de l'expérience. Je ne suis pas là pour les culpabiliser. C'est passé. Mais c'est important de montrer les vidéos et de comprendre l'expérience. (...) Je ne sens pas mes joueurs marqués. A l'entraînement, l'enthousiasme est là. Les joueurs courent et font bien les choses. C'est le plus important pour moi. »

Touré : « On doit remettre le bloc équipe en place »Un enthousiasme qu'il va à nouveau falloir retranscrire en match, et dès ce samedi soir à Guingamp (20h00). Et cette saison, l'enthousiasme des Nantais passe par le sérieux et la rigueur. « Contre Bordeaux, on a manqué de justesse, techniquement et tactiquement. Le pressing était dispersé. Maintenant, on doit remettre le bloc équipe en place. C'était notre force sur la première partie de saison », analyse Abdoulaye Touré, l'un des joueurs les plus utilisés depuis le début de saison. « Fatigué », de son propre aveu, le milieu de terrain a soufflé le weekend dernier contre Bordeaux. Sans lui, son équipe a perdu à domicile contre les Girondins (0-1). « Je pense qu'il doit encore récupérer un peu, juge Ranieri. Il a fait un grand championnat jusqu'à présent. C'est pour moi un joueur très important. » Important aussi dans le symbole de ce qu'est la force de Nantes cette saison. Une force moins évidente depuis quelques semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.