Kita met la pression sur Cardoso

Kita met la pression sur Cardoso©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 22 septembre 2018 à 19h47

Nantes a encore mordu la poussière samedi après-midi contre Lille (2-1) et se retrouve 17eme avant les autres matchs de la 6eme journée de Ligue 1. Une situation préoccupante qui a poussé Waldemar Kita à mettre la pression sur son entraîneur.

Vainqueur de Strasbourg lors de la 3eme journée, le FC Nantes n'a goûté à ce sentiment qu'une seule fois depuis le début de la saison. Avec 6 points en 6 journées, les Nantais touchent le fond avec une 17eme place bien loin des standards attendus en début de saison. Ce samedi, les coéquipiers de Valentin Rongier ont été défaits pour la troisième fois de la saison sur la pelouse de Lille (2-1) et s'enfoncent un peu plus dans la crise. Pourtant l'envie de faire du jeu a été une nouvelle fois présente au stade Pierre Mauroy mais les occasions manquent cruellement à l'image du match fantomatique d'Emiliano Sala, sevré de ballons.

Ce constat, Waldemar Kita l'a fait des tribunes et cette nouvelle défaite semble être celle de trop pour le président nantais malgré une réaction en deuxième période. « Le résultat compte forcément puisqu'il y a trois points en moins. On a encore pris deux buts. Il y a une mi-temps pour Lille et une deuxième mi-temps assez constructive, assez agressive. Jouer à la baballe c'est bien mais il y a un moment pour jouer au ballon, faire des échanges tout le temps et un temps pour aller vers le but », a-t-il pesté sur Canal Plus. Malgré les différents efforts faits durant le Mercato pour rendre l'équipe plus séduisante que sous le règne de Claudio Ranieri, les résultats sportifs ne sont pas à la hauteur et Kita vise clairement son entraîneur. « C'est toujours difficile quand vous voyez quelques millions qui sont sur la touche. Il va donc falloir se mettre d'accord sur le fait que le joueur qu'on achète on le fait jouer ou on ne le fait pas jouer, a lâché le président. On a des joueurs de qualité, on a beaucoup investi et ces joueurs doivent être sur le terrain. Les meilleurs doivent jouer. »

Kita n'a pas hésité à pointer les rentrées concluantes de Gabriel Boschilia ou Anthony Limbombe pour appuyer ses propos et mettre la pression sur un Cardoso fragilisé. « Je comprends très bien que l'entraîneur a besoin de temps pour mettre sa tactique en place mais on a aussi besoin de résultats. Le temps va vite mais je sais que Miguel Cardoso est un garçon intelligent, travailleur mais il faut vite qu'il s'adapte au championnat français car c'est très important. » Le message est passé et le prochain match contre Nice peut déjà s'avérer crucial pour le technicien portugais. Même s'il s'en défend, ce message a tout du coup de pression de la part de Kita.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.