" Je regrette le feuilleton qui s'est produit autour de mon futur " : Conceicao s'explique

" Je regrette le feuilleton qui s'est produit autour de mon futur " : Conceicao s'explique©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mardi 06 juin 2017 à 19h56

Dans un communiqué, Sergio Conceicao est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à quitter le FC Nantes. Il évoque des motifs personnels et professionnels.

Chers supporters, chers nantais,
Mon silence pendant les derniers jours s'explique, principalement, par le fait que je suis en vacances, au côté de ma famille. A part la magnifique expérience vécue avec vous ces derniers mois, j'ai dû aussi gérer mon absence auprès de ceux qui aujourd'hui, ont besoin de moi.

Je regrette le feuilleton qui s'est produit autour de mon futur. Avant tout cela, ma situation personnelle me faisait envisager d'arrêter le foot pendant une période, une possibilité discutée avec mon ami Waldemar Kita.

En ce moment, une opportunité se présente qui me permet de continuer de travailler et de vivre le foot, tout en pouvant m'occuper de mon allégeance première, la femme qui m'accompagne depuis mes 18 ans. Pour une question de santé, plus que jamais, je dois être présent tous les jours.

Le foot a toujours été ma passion, mais au fil des années j'ai compris que d'autres choses doivent être prioritaires. Je suis certain que vous comprendrez ma situation. Les réactions négatives me touchent plus que vous ne le pensez. Je veux croire qu'elles sont dues à un manque de connaissance de la situation dans son ensemble.

Je n'ai pas parlé jusqu'ici par respect pour le FC Nantes, le Président et aussi ma famille. En privé, j'ai toujours exprimé mon admiration pour Waldemar Kita, l'homme qui m'a donné cette opportunité de montrer mon travail sur la grande scène qu'est la Ligue 1.

Je serai à jamais reconnaissant pour votre confiance et pour votre soutien.
Ma contribution au FC Nantes me permet de partir la conscience tranquille. En six mois, nous avons atteint le meilleur classement du club depuis 2004, ce qui se traduit aussi en un revenu inédit pour le club depuis des années. Nous avons atteint les 51 points en Ligue 1, marqué 40 buts et obtenu 14 victoires, meilleurs résultats en plus de 10 ans.

Nous avons lancé des bases pour un avenir plus professionnel pour ce club. Malgré un palmarès impressionnant, nous étions dépassés par un monde du foot de plus en plus compétitif, où tous les détails font la différence. Aujourd'hui, le FC Nantes est en effet un club attractif.

Depuis décembre, mon staff et mois travaillons sans cesse pour améliorer les conditions de travail pour le groupe pro à la Jonelière. Nous suivons au quotidien le travail de la réserve, et de toutes les équipes de formation. Nous avons adapté les méthodes de travail des jeunes pour redorer le blason de la formation du club et assurer de plus en plus de "recrues" internes pour le futur. Je suis sûr que mon successeur donnera suite à ce travail, et un beau futur pour le club.

Merci FC Nantes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - " Je regrette le feuilleton qui s'est produit autour de mon futur " : Conceicao s'explique
  • Dommage pour les Nantais!!
    Un super meneur d'hommes le Sergio !!

  • Dommage pour Nantes, mais il a accompli sa mission, à savoir sauver un club
    moribond à son arrivée.
    Maintenant, il faut aussi le comprendre, aller au FC Porto, revenir au pays et
    pouvoir disputer la champions league, ça ne se refuse pas.

    Le qualificatif " honnête " ça te dis quelque chose ? Signer et se barrer 1 mois après , il le savait qu il allait partir ! Et en plus il se prend pour la victime c vraiment le monde à l'envers !!!! Il a aucune honte se traite ...................

  • Il y a des impondérables dans la vie ,ou même notre envie n'y peut plus rien ...Dommage qu'il parte pour le FCN,mais la vie est trop courte pour laisser partir ceux que l'on aime...

  • le feuilleton S.C se termine, passons a autre chose,et surtout trouver un bon entraineur qui travaillera dans la serenite pour poursuivre la remontee du FCN.

  • comment on peu etre breton et vivre ci loing de la mer

    un breton connait la réponse : on va ou le vent nous pousse, parfois loin de la mer