FC Nantes : Des supporters déploient 300 banderoles contre Kita

FC Nantes : Des supporters déploient 300 banderoles contre Kita©Media365
A lire aussi

Joana Guerra Mota, Media365, publié le mercredi 06 janvier 2021 à 14h29

À quelques heures du derby face à Rennes, les supporters nantais ont déployé de nombreuses banderoles, à travers la ville de Nantes, hostiles à leur président Waldemar Kita.


Après la musique de cirque lors du premier entraînement dirigé par Raymond Domenech, nouveau coach du FC Nantes, les supporters continuent de se faire entendre. En effet, ils ont ainsi déployé pas moins de 300 banderoles à travers la ville de Nantes et visant leur président Waldemar Kita. Le Franco-Polonais est à la tête du club depuis le mois d'août 2007, soit depuis bientôt 14 ans. Cela fait quelques années qu'il existe des tensions entre le clan Kita et les supporters, notamment. En un peu plus de 13 ans, le club a connu plusieurs descentes en Ligue 2 et près de 17 entraîneurs. Les tensions n'ont donc cessé d'augmenter, au cours des années. En 2019, Waldemar Kita provoque une nouvelle fois la colère de ses supporters, en annulant, au dernier moment, la vente du club, tant souhaitée par ceux-ci.

Les supporters n'en démordent pas

Encore aujourd'hui, les supporters nantais aimeraient donc visiblement que la famille Kita quitte le club. Et c'est notamment le message qu'ils ont voulu faire passer, à travers ces banderoles. Toutes portent d'ailleurs la même phrase : « Le FC Nantes est à vendre. » Un message clair qui s'est répandu dans la soirée de ce mardi, veille du match contre Rennes. La situation sportive des Canaris est plus qu'inquiétante. En effet, le club occupe la 16eme place du classement de Ligue 1. La dernière victoire nantaise remonte au mois de novembre dernier, contre le promu Lorient (0-2). Les supporters nantais ne devraient pas en rester là. En effet, d'après Ouest-France, six associations appellent à un rassemblement pacifique aux alentours du stade de la Beaujoire, dans l'après-midi du dimanche 17 janvier prochain, juste avant la rencontre face à Lens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.