Emiliano Sala (Nantes), c'est West Ham qui tient la corde ?

Emiliano Sala (Nantes), c'est West Ham qui tient la corde ?©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 15h30

Selon Express Sport, West Ham serait aujourd'hui en pole position sur le dossier de l'avant-centre argentin de Nantes, Emiliano Sala.

A la recherche d'un avant-centre pour le Mercato d'hiver, Mauricio Pellegrini, le manager de West Ham, aurait un faible pour le Nantais Emiliano Sala (28 ans), auteur de douze buts cette saison en Ligue 1 (+ deux passes décisives). Sous contrat jusqu'en juin 2020 avec les Canaris, l'ancien joueur de Bordeaux serait la priorité du technicien chilien, même si d'autres pistes seraient logiquement à l'étude. En concurrence avec Everton, Burnley et Cardiff (qui auraient d'ores et déjà transmis une offre), les Hammers pourraient sortir le carnet de chèques afin de s'attacher les services de l'attaquant argentin, qui serait estimé aux alentours de vingt-deux millions d'euros par le club du président Waldemar Kita (qui devra verser 50% du montant d'un éventuel transfert aux Girondins en vertu de la clause négociée au moment de sa vente en 2015).

Sala sur le départ ? Halilhodzic confiant mais...

« Pourquoi je serais inquiet ? Tant mieux qu'on parle de lui, a récemment indiqué Vahid Halilhodzic au sujet de son protégé, qui aurait pu faire ses valises dès le dernier Mercato d'été. Je ne suis pas inquiet. Il va partir ? Bah non, il ne peut pas partir. Pourquoi il partirait ? Parce que tous les joueurs peuvent partir ? Non. Parce que j'ai dit non. Je ne pense pas qu'il puisse partir. (...) Combien de contrat lui reste-t-il ? Un an et demi. Le club lui propose de prolonger. (...)  Maintenant, les entourages de joueurs, vous savez, ils ont les yeux grands ouverts... C'est le business, c'est comme ça. Je suis tranquille vis-à-vis de ça. J'ai d'autres soucis. Pour moi, il n'y a aucun problème. Peut-être que je ne sais pas tout ce qui se passe dans mon dos. Moi, je travaille sur le terrain. » Alors que d'autres formations européennes seraient aussi le coup, le feuilleton Emiliano Sala ne fait peut-être que de recommencer...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.