Disparition d'Emiliano Sala : le FC Nantes menace Cardiff pour le paiement du transfert

Disparition d'Emiliano Sala : le FC Nantes menace Cardiff pour le paiement du transfert©Media365

Rédaction , publié le mercredi 06 février 2019 à 17h30

Selon la BBC, le FC Nantes mettrait actuellement la pression à Cardiff pour que la première partie du montant du transfert d'Emiliano Sala, dont l'épave de l'avion qui le transportait le 21 janvier a été retrouvée dans la Manche, lui soit réglée dans un délai de dix jours.

« J'appréciais beaucoup Emiliano Sala. J'ai des pensées pour sa famille et le FC Nantes ». La disparition d'Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson, transportés le 21 janvier dernier par un avion dont l'épave a été retrouvée dans la Manche, est encore dans toutes les têtes. Et particulièrement dans celle du latéral lyonnais Léo Dubois - qui a évoqué le sujet jeudi en conférence de presse - et de tous les joueurs qui ont côtoyé l'Argentin. Alors qu'un corps a été retrouvé dans l'épave du Piper Malibu, l'heure n'est plus à l'espoir, ni aux illusions. Mais plutôt au deuil. Et aux à-côtés très inconfortables qui vont y être associés.

Nantes menace Cardiff d'une action en justice

En effet, la BBC relance ce jeudi le sujet du paiement du transfert de l'ancien Bordelais, également passé par Caen. Un sujet qui avait effleuré assez tôt les esprits de certains, et qui est désormais bien concret puisque selon le média britannique, les dirigeants nantais mettraient actuellement la pression à leurs homologues de Cardiff pour le règlement de la première partie de cette indemnité, qui dépassera au total les 17 millions d'euros, payables en trois ans. Ainsi, le club gallois attend d'être fixé sur « tous les faits » de cette tragédie pour verser la première partie du montant au FCN. Mais les Canaris, eux, auraient menacé d'engager une procédure si aucune somme n'était reçue dans les dix prochains jours.  De quoi « surprendre » les patrons du 18eme de Premier League. Pour rappel, Bordeaux doit percevoir 50% de ce montant, après avoir négocié une clause lors du départ de l'Argentin du côté des Canaris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.