Montpellier : Nicollin dézingue... son joueur

Montpellier : Nicollin dézingue... son joueur©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 29 janvier 2021 à 21h23

Nicolas Cozza n'est pas parti pour faire de vieux os du côté de Montpellier. Son président Laurent Nicollin, fidèle à la tradition familiale, n'a pas mâché ses mots à propos du jeune défenseur du MHSC, "mal conseillé" selon son patron.



Il est très envisageable que Nicolas Cozza quitte Montpellier dans les jours, et même dans les heures à venir... "Quand un gamin de 22 ans ne joue que quatre matchs sur cinq et veut partir, car il estime qu'il est le plus beau et le plus fort, ça m'agace et m'insupporte. Ce n'est pas dans l'esprit de la Paillade. Si les gens estiment que c'est mieux ailleurs, je ne retiens personne. Quand on est mal conseillé, on est mal conseillé." Paroles de Laurent Nicollin, le président du MHSC, pour Sud-Ouest. L'international Espoirs ne devrait donc pas poursuivre sa carrière dans l'Hérault, lui qui a été titularisé sept fois depuis le début de la saison et espérait donc plus de temps de jeu. Un club de Liga a fait une offre et devrait donc être le futur point de chute de Cozza, défenseur central ou latéral gauche.

L'ambiance n'est pas la meilleure de l'histoire à Montpellier, puisque c'est un Michel Der Zakarian tendu qui est également apparu en conférence de presse : "Quand on vient de prendre deux points en sept matchs, tout est plus difficile. Ce qu'il ne faut pas, c'est penser à sa gueule. On doit rester soudés et se battre ensemble. Il ne faut pas penser qu'un joueur nous fera gagner." Montpellier, qui reçoit Lens samedi, est tombé de la cinquième à la onzième place. "Place aux actes, appuie Jordan Ferri. Le plus important, c'est de retrouver cette solidarité collective. Il faut revenir aux fondamentaux sans oublier le jeu, l'envie d'avoir le ballon et de jouer ensemble. On est frustrés, mais il ne faut pas se voir trop beaux et il faut agir. On doit se parler et garder l'envie, même si on doute."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.