Montpellier : La grosse colère de Dall'Oglio contre l'arbitrage

Montpellier : La grosse colère de Dall'Oglio contre l'arbitrage©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 11 septembre 2022 à 21h30

Après la défaite de Montpellier à Angers ce dimanche (2-1), Olivier Dall'Oglio était passablement énervé par une décision lourde de sens sifflée par l'arbitre en seconde période.



Les semaines se suivent et se ressemblent pour Montpellier. Une semaine après avoir été renversé par Lille à la Mosson (1-3), le club héraultais a subi le même sort ce dimanche au Stade Raymond-Koppa (2-1). En effet, lors de la 7eme journée de Ligue 1, si Arnaud Nordin a rapidement ouvert le score pour les visiteurs (7eme), Adrien Hunou a remis les deux équipes à égalité peu après (9eme). Finalement, le SCO a signé sa première victoire de la saison grâce à un penalty transformé par Sofiane Boufal après l'heure de jeu (69eme). En conférence de presse, si Gérald Baticle a salué la force de caractère de son équipe, à la peine en ce début de saison, Olivier Dall'Oglio a lui pesté contre l'arbitrage de François Letexier. « On ouvre le score, le week-end dernier aussi. Malheureusement, après, on manque d'attention. On manque de détermination sur les moments clés du match », a noté expliqué l'entraîneur du MHSC.

« S'il y a penalty là, où on va ? »

Ce dernier n'avait pas digéré d'être sanctionné suite à un contact entre Bingourou Kamara et Hunou dans sa surface héraultaise. « Je suis un peu remonté. (...) J'en veux à beaucoup de monde. C'est une somme d'erreurs. Psychologiquement, si on tient un peu plus, le match est complètement différent. (...) On n'était pas non plus dans un grand jour techniquement. Il y a eu beaucoup de maladresses, mais c'est un match que l'on ne doit jamais perdre. (...) Je ne sais pas où il y a penalty. Ça devient un truc de fou quand même. S'il y a penalty là, où on va ? (...) Il lui a effleuré le pied, il fait exprès de l'éviter, a par la suite lancé Dall'Oglio, dans des propos recueillis par l'AFP. Je ne sais plus ce qu'il faut faire. Ça devient compliqué, c'est systématiquement penalty. Vous pouvez comprendre ma colère. » Le week-end prochain, Montpellier tentera de réagir contre Strasbourg, en quête d'une première victoire en Ligue 1 cette saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.