Montpellier : Hilton décidera lui-même de sa fin

Montpellier : Hilton décidera lui-même de sa fin©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 22 août 2020 à 16h31

A bientôt 43 ans, Vitorino Hilton va entamer une 18eme saison en Ligue 1. Phénomène de longévité, le défenseur brésilien de Montpellier confie ses secrets dans le magazine L'Equipe et explique qu'il décidera lui-même de sa retraite.



Le Montpellier Hérault Sport Club possède dans ses rangs un phénomène. Son effectif comprend un joueur de champ de bientôt 43 ans. Oui, vous avez bien lu. Un élément titulaire en plus ! Il s'agit de Vitorino Hilton qui prolonge chaque année son bail en Ligue 1 et sera encore fidèle au poste cette saison 2020-21 en défense centrale. Le Brésilien, qui fêtera ses 43 ans le 13 septembre, est le plus vieux joueur de champ en activité dans les grands Championnats européens, va entamer sa 18eme saison en Ligue 1, sa 10eme à Montpellier.

Hilton : « Je n'ai jamais eu de plan de carrière à Montpellier »

« Quand j'arrive à Montpellier, en août 2011, on me dit déjà que mes jours sont comptés. J'étais déjà vieux à presque 34 ans, raconte Hilton, samedi dans le magazine L'Equipe dont il orne la couverture avec des... charentaises aux pieds. J'avais signé pour un an, plus une saison en option. Quand je rencontre Laurent Nicollin (alors président-délégué du club) et Bruno Carotti (directeur sportif) à Aix-en-Provence pour négocier mon contrat, ils me proposent même une reconversion. Finalement, j'ai signé huit prolongations ! J'allais voir le « prez » (Louis Nicollin) à chaque fin de saison et il me renouvelait automatiquement sa confiance. Je n'ai jamais eu de plan de carrière à Montpellier. C'est au jour le jour, mois après mois, année après année. La saison dernière, j'ai fait 28 matchs en autant de journées avec le Covid-19. Dès le déconfinement, j'ai resigné. Tout était prêt. J'étais le premier joueur à prolonger son contrat avec un masque. »

Même à son âge très avancé, le défenseur héraultais ne craint même pas de faire la saison de trop. Il a toujours en lui la passion. « La saison de trop, c'est la première ! Quand on chope le virus, on n'a plus envie d'arrêter, explique-t-il. Je ne vis pas pour battre des records mais pour la passion. Elle est la même aujourd'hui qu'à 18, 25 ou 35 ans. Je fais attention à moi de la même façon. Je ne veux pas que mon âge soit une excuse facile pour me juger. Je ne triche ni avec les autres, ni avec mon corps. »

Hilton : « C'est moi qui déciderai d'arrêter, pas les autres »

Pour durer, Hilton fait « beaucoup de soins à la maison ». Le Brésilien a fait l'acquisition d'une machine de pressothérapie pour mieux récupérer. « Pendant le confinement, je n'ai rien lâché », confesse l'ancien Marseillais, fan de... café. « Les Argentins et les Uruguayens ont le maté, moi, c'est le café, comme beaucoup de Brésiliens ! Mais ça reste avec modération, six à sept par jour. J'aime les bonnes choses mais je n'en abuse pas. J'aime les burgers, mais ceux de ma femme ! Comme une bonne pizza de temps en temps. Si j'avais un secret, c'est celui de ne pas faire de sieste. Je ne dors pas beaucoup. Huit heures par nuit maximum. Pas besoin de deux heures de sieste si c'est pour se coucher à trois heures du matin ! Beaucoup de jeunes font ça. Moi, je ne me couche pas trop tard depuis tout petit. Le bon sommeil est celui de la nuit. La journée, j'ai besoin de bouger. »

L'heure de la retraite approche quand même un peu plus chaque année pour le phénomène de Montpellier. Mais c'est lui qui décidera de cela. « C'est moi qui déciderai d'arrêter, pas les autres. Je veux arrêter au haut niveau. Je n'irai pas jouer plus bas. J'aurai toujours fait ma carrière dans l'élite au Brésil, en Suisse et en France. Je connais trop de joueurs qui regrettent d'avoir arrêté trop tôt. Ils ont subi beaucoup d'interférences extérieures, de commentaires, et ils ont des remords aujourd'hui. Je ne veux pas avoir de regrets. C'est moi qui sifflerai ma fin », stipule le capitaine du MHSC qui débutera en Ligue 1 samedi prochain à Rennes (son match contre Lyon prévu ce week-end a été reporté au 15 septembre).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.