L1 - Montpellier : Les Montpelliérains s'attendent à souffrir à Monaco ? Ils ont raison !

L1 - Montpellier : Les Montpelliérains s'attendent à souffrir à Monaco ? Ils ont raison !©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 29 septembre 2017 à 08h37

Un peu moins d'une semaine après avoir accroché le Paris Saint-Germain (0-0) à la Mosson, Montpellier se déplace à Monaco, ce vendredi soir (20h45) lors de la 8ème journée de Ligue 1. Les Montpelliérains, qui en avaient bavé pour accrocher un point miraculeux face à l'ogre parisien, s'attendent à vivre un calvaire d'une tout autre teneur chez le champion de France en titre.

Les Monégasques n'auront pas la tête ailleurs

La semaine dernière, le MHSC avait défié des Parisiens apathiques et mesurés, probablement en vue du match phare de leur début de saison face au Bayern Munich. Daniel Alves, Kurzawa ou Neymar, touché au pied, avaient d'ailleurs été ménagés. Ce jeudi soir, le contexte sera bien différent : après la lourde défaite subie face à Porto (0-3), les hommes de Leonardo Jardim auront à cœur de briller pour dissiper les doutes qui ont assombri le ciel monégasque.

Des cadres de l'ASM ont des choses à se faire pardonner...

Que le MHSC ne compte pas sur une baisse de régime de ses adversaires du soir. Au contraire. Car après une prestation indigeste comme celle qu'ils ont livrée face à Porto, certains cadres sont sous pression. La charnière Glik - Jemerson a pris la marée face aux Dragons, Fabinho a tiré la langue, les latéraux ont été débordés de toutes parts... Ils devraient tous avoir la bonne idée de retrouver le niveau qui était le leur la saison dernière.

...et les recrues ont encore tout à prouver

Pour compenser les déceptions et les méformes des uns et des autres, Leonardo Jardim devrait opérer de nombreux changements dans son onze de départ. Les recrues Stevan Jovetic, Keita Baldé et Youri Tielemans sont pressenties. Le Monténégrin, efficace à défaut d'être étincelant, le Sénégalais, enfin au point physiquement, et le Belge, relativement discret depuis sa bonne prestation au Trophée des Champions, doivent encore justifier les sommes colossales -66 millions au total- que l'ASM a misées pour leurs transferts. Le contexte est idéal.

La plaie de la saison dernière est toujours ouverte

« Le 6-2 de l'an dernier nous a fait mal ». En conférence de presse Stéphane Sessègnon a rappelé à que la valise subie par le MHSC au stade Louis-II, il y a un peu moins d'un an, est restée dans toutes les têtes. Alors qu'ils tenaient en échec les Monégasques jusqu'à l'heure de jeu, les Montpelliérains avaient fini par subir leur plus lourde défaite de la saison. Le déficit psychologique creusé par une telle raclée n'est pas négligeable. Ce jeudi soir, les hommes de Michel Der Zakarian pourraient avoir les jambes qui tremblent.

La pelouse est (quasiment) neuve

La semaine dernière, plusieurs joueurs parisiens avaient avancé l'état du terrain de la Mosson pour justifier leur mauvaise prestation, trous et bosses empêchant la bonne circulation du ballon et la construction du jeu parisien. Cette fois, le MHSC n'aura pas cet « avantage » : la pelouse de Louis-II a été changée juste avant la réception du FC Porto, cette semaine. Et même si elle se dégrade vite -notamment à cause de la chaleur et du parking sur lequel repose le stade- elle sera encore largement praticable pour ouvrir la 8eme journée de Ligue 1. A Der Zakarian et ses hommes de trouver d'autres solutions.

 
0 commentaire - L1 - Montpellier : Les Montpelliérains s'attendent à souffrir à Monaco ? Ils ont raison !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]