L1 - Montpellier : De bon augure pour la suite

L1 - Montpellier :  De bon augure pour la suite©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 30 septembre 2017 à 11h12

Le 9 septembre dernier, au soir d'une défaite à domicile contre Nantes (0-1) à l'issue d'un match extrêmement moyen, Montpellier, qui n'avait plus gagné depuis un mois malgré un calendrier abordable, pointait au 17eme rang de Ligue 1 et pouvait commencer à s'inquiéter. Trois semaines plus tard, après avoir battu Troyes puis contraint les deux ogres du championnat à un match nul (0-0 contre le PSG, 1-1 à Monaco), les Héraultais se retrouvent confortablement installés dans le ventre mou.

S'ils avaient bénéficié de circonstances favorables samedi dernier contre le PSG (pelouse en mauvais état plus adaptée à la défense qu'à l'attaque, absence de Neymar, oubli d'un penalty parisien...), ils ont été capables vendredi de faire jeu égal avec le champion de France, et d'arracher un match nul mérité à la 92eme minute grâce à leur « super sub » Souleymane Camara. L'ancien Monégasque et Niçois a marqué le 59eme but de sa carrière en Ligue 1, son 23eme en tant que remplaçant, ce qui est un record dans l'élite au XXIe siècle (14 pour Frau, 2eme de ce classement). « On a fait un gros match collectivement, défensivement, dans l'agressivité. On a su retrouver la profondeur avec nos deux attaquants. On n'a pas lâché. Et les remplaçants ont beaucoup apporté. C'est une bonne soirée pour nous, ça aurait été immérité de repartir avec zéro point », se réjouissait l'entraîneur montpelliérain Michel der Zakarian en conférence de presse. « Beaucoup de gens nous voyaient déjà perdants contre le PSG et Monaco, mais on a montré qu'on était une équipe solide. On a des bons joueurs. Ce soir, sur une bonne pelouse, on a vu qu'on avait une bonne équipe qui sait jouer au ballon », renchérissait le capitaine Vitorino Hilton.
Et maintenant, Nice !
Hasard du calendrier, après la trêve internationale, le MHSC va recevoir le troisième gros morceau du championnat de France, l'OGC Nice. Montpellier a prouvé vendredi qu'il avait les moyens d'embêter une grande équipe et de ne pas se contenter d'attendre derrière, il faudra donc le montrer contre les Aiglons, quel que soit l'état de la pelouse de la Mosson le 15 octobre. A condition d'être plus précis dans la finition. « Il faut trouver cette justesse technique pour être encore plus performant dans le domaine offensif, jugeait Der Zakarian vendredi soir. Quand on démarre un match, il faut qu'on l'aborde de la manière dont on l'a fait ce soir, c'est l'état d'esprit que j'attends de mon équipe : bien défendre collectivement et se jeter vers l'avant. On a des joueurs de vitesse, il faut qu'on les utilise encore mieux, et qu'on soit encore plus juste techniquement. C'est dans la finition qu'il faut qu'on progresse. » Se sortir du triptyque PSG-Monaco-Nice avec trois voire cinq points serait excellent pour la confiance des Montpelliérains, même si c'est bel et bien contre des concurrents directs qu'il faudra gagner pour assurer le maintien le plus rapidement possible.

 
3 commentaires - L1 - Montpellier : De bon augure pour la suite
  • "'ils avaient bénéficié de circonstances favorables samedi dernier contre le PSG (pelouse en mauvais état plus adaptée à la défense qu'à l'attaque, absence de Neymar, oubli d'un penalty parisien..."
    blablabla, sortez les mouchoirs.
    Ils jouaient tous sur le même terrain que je sache, et Neymar n'est pas l'équipe à lui tout seul!
    Sur ce coup le PSG a été plus que nul, point barre.Mais c'est fait trop tache de l'admettre.

  • avatar
    david6857  (privé) -

    Montpellier faut match nul contre le PSG et contre Monaco. Ils devenir les arbitres de ce championnat.

  • 9 points après avoir rencontré le PSG et l'ASM....Pas mal pour une équipe ignorée (comme tant d'autres) par nos journaleux au bord de l'orgasme lorsqu'il s'agit de "vénérer" le PSG et l''OL.....Dommage de n'avoir pas su "franchir" le catenaccio du "bricoleur" RANIERI. Bravo le MHSC de Monsieur (excellent) DERZAKARIAN, entraineur largement sous coté. Un taiseux face aux pseudo intellectuels Gourcuff ou Gourvennec !

    un orgasme vous devriez en avoir de temps en temps , vous lâcheriez une partie de votre véhémence que vous crachez sur les NON SUPPORTERS de foot .
    Les glandeurs des tribunes ne mènent pas le monde que je sache, heureusement et Dieu merci

    AH, M'sieur lanlaire, notre immense banquier spécialiste de la bourse, et renommé à la City de Londres sort de son silence pour me jeter son fiel (médiocre) à la figure. Ca vole pas bien haut, comme d'habitude, mais ça me distrait. Je remercie M'sieur lanlaire d'agrémenter mon quotidien souvent pluvieux en cette saison.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]