L1 : Montpellier charge Strasbourg après des cas de coronavirus

L1 : Montpellier charge Strasbourg après des cas de coronavirus©Media365

Guillaume MARION : publié le jeudi 06 août 2020 à 11h55

Suite à un cas de coronavirus au sein du club de Montpellier, le club s'en est pris dans un communiqué à Strasbourg, coupable à leurs yeux de ne pas avoir été assez vigilant.



La tension montre entre Montpellier et Strasbourg. En effet, depuis le match amical entre les deux équipes (2-1) le 28 juillet, des cas de coronavirus sont apparus parmi les joueurs héraultais et alsaciens. Dans un communiqué, le MHSC s'est expliqué et a chargé les pensionnaires de la Meinau. « Depuis le début de la crise sanitaire, le MHSC a mis en place toutes les mesures nécessaires afin de sécuriser l'ensemble des salariés. (...) Le MHSC a pris note que notre adversaire Strasbourg n'a pas refait de tests avant de nous affronter et dénombre aujourd'hui 9 cas au sein de son effectif. Le MHSC est aujourd'hui la première victime de la situation qui oblige un joueur à être isolé du groupe et deux matchs de préparations annulés, en attendant les résultats des tests de demain pour être sûr que l'ampleur n'est pas plus importante au sein de notre effectif », peut-on notamment lire dans le communiqué publié par Montpellier, qui va effectuer de nouveaux tests ce vendredi.

« Montpellier regrette le focus mis sur le club »

Par ailleurs, le club de Laurent Nicollin s'est défendu alors que des joueurs de son centre de formation ont également été déclarés positifs au coronavirus. « Concernant le centre de formation cité comme impacté, il n'en est absolument rien. (...) Ainsi le MHSC regrette le focus mis sur le club et le manque de discernement dans les informations divulguées, peut-on également lire dans le communiqué. A ce jour : un cas dans l'effectif professionnel placé en quatorzaine, un cluster à Mende géré par la Préfecture et l'ARS de Lozère, des tests effectués régulièrement par l'ensemble des équipes, le port du masque obligatoire dans l'ensemble des structures du club et des mesures sanitaires appliquées par l'ensemble des collaborateurs. » A deux semaines de la reprise de la Ligue 1, la situation a cependant de quoi inquiéter les différents acteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.