L1 - Monaco : Revivez la présentation de Thierry Henry

L1 - Monaco : Revivez la présentation de Thierry Henry©Media365

Rédaction , publié le mercredi 17 octobre 2018 à 15h50

Revivez la présentation de Thierry Henry comme nouvel entraîneur de l'AS Monaco.

17/10 à 15:53 Merci à tous de nous avoir suivis. A bientôt pour un nouveau direct.
17/10 à 15:52 C'est terminé pour la conférence de presse de présentation de Thierry Henry.
17/10 à 15:52 Thierry Henry sur les modèles que sont Deschamps et Zidane : "Quand on se voit on parle de leur métier d'entraîneur. Chacun a ses idées, mais cela reste un exemple pour tout le monde et surtout nous les Français."
17/10 à 15:51 Thierry Henry sur l'avantage d'avoir eu cette carrière :"C'est un atout mais ça ne fait pas tout. Il faut être patient. Il y a des très grands entraîneurs qui n'ont jamais joué au foot et vice versa."
17/10 à 15:49 Vadim Vasyliev sur les objectifs du club cette saison : "Il faut sortir de la zone rouge. On pense à Strasbourg. On se projette pas."
17/10 à 15:48 Thierry Henry sur sa philosophie de jeu : "Tout dépend de la situation du match et de l'équipe adverse."
17/10 à 15:47 Thierry Henry sur ses rapports avec Lukaku : "J'ai toujours été honnête avec lui. Quand vous êtes avec Hazard, De Bruyne ou Hazard, si vous bafouillez ils le voient très vite. Ils m'ont également beaucoup apporté."
17/10 à 15:46 Thierry Henry sur l'objectif de finir sur le podium : "La course est longue. Il y a beaucoup de points à prendre et à perdre." Vadim Vasilyev précise qu'aucun objectif n'a été fixé à Thierry Henry.
17/10 à 15:44 Thierry Henry sur le perspective d'entraîner en Premier League et la notion de réussite : "Je ne peux pas me projeter maintenant. Que signifie le succès ? Uniquement gagner la Ligue des Champions ? Pour certains, cela veut dire faire progresser les joueurs. Tout dépend ce que l'on recherche. Pour moi, faire progresser les joueurs est un succès."
17/10 à 15:41 Thierry Henry sur ses intentions de jeu : "Ton plan et tes principes te sécurisent normalement. L'animation vient ensuite. Il faut savoir ce que tu as à faire en rentrant sur le terrain."
17/10 à 15:40 Thierry Henry sur son attachement à Monaco : "C'est là que j'ai commencé, que j'ai montré ce que je savais faire. Ce club a une place particulière dans mon coeur. Je suis un petit du centre de formation même si j'ai bien grandi. Je suis de retour où ça a commencé. C'est extraordinaire."
17/10 à 15:38 Thierry Henry sur son regard sur la L1 :"A l'heure actuelle on est en bas mais j'ai de l’ambition. De voir les bons résultats des clubs français en Coupe d'Europe, c'est bien pour le foot français."
17/10 à 15:37 Thierry Henry sur son staff : "C'est important d'avoir un staff qui sait dire "non" avec une approche contradictoire. On prendra une décision commune."
17/10 à 15:36 Thierry Henry sur le projet monégasque : "Je n'ai pas parlé avec Jardim. Ce qui m'importe c'est le match de Strasbourg et mes joueurs disponibles. Pour le reste, on verra plus tard."
17/10 à 15:35 Thierry Henry : "Il faut s'adapter et être patient."
17/10 à 15:34 Vadim Vasilyev "Nous sommes convaincus que le projet fonctionne. Les résultats le prouvent. Il y a des difficultés lorsqu'il y a un passage d'un cycle à un autre. Nous sommes actuellement en difficultés mais nous n'allons pas changer de philosophie."
17/10 à 15:32 Thierry Henry parle de la nouvelle génération. "On vit dans un nouveau monde. La vieille génération doit aller vers la nouvelle génération alors qu'avant c'était l'inverse. Des fois il faut leur parler, il faut les conseiller, aller les comprendre, rigoler avec eux. Il faut juste savoir quand. L'important, c'est que tout le monde connaissent les concepts. Les résultats sont essentiels, mais ce n'est que l'illustration de ce qui se passe avant. Avant cela, il faut travailler dur. "
17/10 à 15:29 "Il faut être flexible dans la manière de jouer."
17/10 à 15:28 Thierry Henry remercie le travail de Leonardo Jardim "Un entraîneur qui restera à jamais dans l'histoire de l'AS Monaco. On lui souhaite bonne chance."
17/10 à 15:27 Vadim Vasilyev sur le limogeage de Leonardo Jardim "C'était une décision difficile mais je lui rend hommage. Il a écrit une des plus belles pages de l'histoire du club mais là j'aimerai parler du futur."
17/10 à 15:26 "C'est une évolution. Il faut passer par la petite porte et essayer d'en avoir une de plus en plus grande. Je n'étais pas impatient, j'ai fait ce que je devais faire. Il y avait des étapes à passer. Il faut commencer par le commencement. Mais c'est sur, j'avais l'envie."
17/10 à 15:24 Thierry Henry répond à une question sur son style de coaching. "Quand on travaille, on travaille. Mais il y a aussi des moments où on doit rigoler et surtout se faire plaisir. Mais la rigueur c'est important. Il y aura énormément d'intensité."
17/10 à 15:23 La priorité pour Thierry Henry est de permettre à son groupe "de redevenir une équipe qui ne prend pas de but. On doit gagner en sécurité et en équilibre."
17/10 à 15:22 Thierry Henry refuse de parler de Bordeaux "car il est à Monaco". Il a aussi fait le deuil de sa carrière de joueur et ne pense plus "à ce qu'il y a pu avoir par le passé" quand un journaliste lui parle des différents qui ont pu avoir entre lui et le public français. "Je ne suis plus joueur, c'est terminé. Il n'y a eu aucune hésitation pour revenir en France."
17/10 à 15:21 Thierry Henry veut penser à Strasbourg avant le mercato et les échéances futures. "Certains joueurs n'étaient pas encore là à cause des sélections. Je n'ai pas pu parler de mes préceptes à tout le monde, le moral n'est pas au plus haut. Je préfère penser au présent car la situation est difficile. On va devoir sécuriser la possession de balle et avoir un bon équilibre. Il va falloir retrouver un peu de joie, du jeu et faire en sorte de ne pas prendre de but. Et puis ce dont on a besoin ce week-end n'est pas forcément ce dont on a besoin dans trois mois."
17/10 à 15:17 "Arsène m'a beaucoup appris. Il m'a appris à devenir professionnel. Pour moi, Pep Guardiola est la référence. J'ai appris comment jouer avec lui. On pouvait beaucoup parler de jeu avec lui. Beaucoup de gens m'ont aussi inspiré en France aussi et notamment l'école nantaise : Raynald Denoueix ou Jean-Claude Suaudeau, mais aussi l'INF Clairefontaine et ses éducateurs historiques. Ils m'ont permis de comprendre le jeu et beaucoup plus."
17/10 à 15:14 "Ma venue semblait logique, mon coeur a parlé. Arsenal est important mais recommencer ici est un rêve qui devient réalité. Je suis très heureux d'être là."
17/10 à 15:13 Thierry Henry est interrogé par un journaliste belge sur son parcours au sein de la sélection. Titi rappelle l'accueil chaleureux des Belges et parle notamment du retour à Bruxelles après la Coupe du Monde. "Ces joueurs étaient vus comme des individualités en club mais pas encore comme un groupe en sélection nationale. Mais maintenant la Belgique est reconnue comme un groupe et c'est une belle victoire."
17/10 à 15:11 "Clairefontaine m'a beaucoup donné mais Monaco aussi."
17/10 à 15:10 Thierry Henry présente son staff : André Amitrano comme entraîneur des gardiens. Carlo Spignoli comme préparateur physqiue, Kwame Ampadu et Joao Tralhao.
17/10 à 15:09 "Je remercie aussi la fédération belge de m'avoir donner l'opportunité de m’épanouir dans un staff exceptionnel et aussi de m'avoir libéré."
17/10 à 15:08 Thierry Henry remercie le club d'"avoir l'opportunité de revenir à la maison, retourner à la case départ."
17/10 à 15:07 "Nous n'avons aucun doute qu'il sera un très grand entraîneur."
17/10 à 15:07 Le vice-président de l'AS Monaco remercie les journalistes et présente Thierry Henry comme "un enfant du club, un pur produit du centre de formation monégasque."
17/10 à 15:06 Accompagné de Vadim Vasilyev, Thierry Henry arrive sur l'estrade.
17/10 à 15:05 Plus de 80 journalistes du Monde entier sont désormais installés, la conférence de presse va bientôt commencer.
17/10 à 15:03 Début décembre, Thierry Henry croisera d'ailleurs la route de son ancien coéquipier de l'équipe de France et d'Arsenal : Patrick Vieira, lors d'un derby de la côte d'Azur entre Monaco et Nice.
17/10 à 15:02 C'est le quatrième champion du Monde 1998 à venir entraîner en Ligue 1 après Didier Deschamps (Monaco et Marseille), Laurent Blanc (Bordeaux et Paris) et Patrick Vieira (Nice). Les deux premiers ont déjà été champions de France alors que le troisième est actuellement engagé dans sa première saison française.
17/10 à 14:55 Dans cinq minutes, la conférence de presse commencera au Yacht Club de Monaco.
17/10 à 14:49 Avant de faire ses grands débuts au Stade Louis II face à Dijon le 27 octobre, Thierry Henry goûtera à la Ligue des Champions au stade Jan Breydel contre le FC Bruges.
17/10 à 14:47
17/10 à 14:47 Thierry Henry a dirigé sa première séance ce lundi.
17/10 à 14:45 L'ancien attaquant est un des plus beaux palmarès du football français. Il a remporté le championnat de France (1997), le championnat d'Angleterre (2002, 2004), le championnat d'Espagne (2009, 2010), la Ligue des Champions (2009), la Coupe du Monde (1998), l'Euro (2000) mais aussi cinq coupes nationales. Ses performances lui ont permis d'être deuxième au ballon d'Or 2003 et troisième au ballon d'Or 2006.
17/10 à 14:41 Le club de la Principauté est actuellement 18eme de Ligue 1. Les coéquipiers de Falcao n'ont remporté qu'un match depuis le début de championnat. Ce mauvais début de saison a coûté sa place à Leonardo Jardim qui était en poste depuis 2014.
17/10 à 14:39 Le natif des Ulis fera ses grands débuts à la tête de l'AS Monaco samedi soir au stade de la Meinau face à Strasbourg.
17/10 à 14:38
17/10 à 14:38 Le recordman de buts en équipe de France (51) revient là où il est passé professionnel en 1994. Titi a passé six ans sur le Rocher dont cinq dans l'équipe première, remportant notamment le championnat de France en 1997. Il était ensuite parti à la Juventus Turin en 1999.
17/10 à 14:35 A 41 ans, il va connaître sa première expérience d'entraîneur principal dans le monde professionnel. Depuis deux ans, il était adjoint dans la sélection belge.
17/10 à 14:33 Dans moins de 30 minutes, Thierry Henry va donner sa première conférence de presse en tant qu'entraîneur de l'AS Monaco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.