Pour Fodé Ballo-Touré (Monaco), le plan suit son cours

Pour Fodé Ballo-Touré (Monaco), le plan suit son cours©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 15 mars 2019 à 07h30

Recruté cet hiver par l'AS Monaco, Fodé Ballo-Touré retrouve vendredi (20h45) ses anciens coéquipiers lillois. Après neuf matchs de Ligue 1 avec l'ASM, l'ancien Parisien s'est parfaitement intégré à son nouveau collectif. Et donne des signes de progression qui nourrissent la comparaison avec un certain Benjamin Mendy.

On l'attendait comme une éventuelle surprise dans la liste communiquée jeudi par Didier Deschamps, en l'absence de Lucas Hernandez, Benjamin Mendy et Ferland Mendy. Fodé Ballo-Touré devra finalement se « contenter » de l'équipe de France Espoirs, avec laquelle il compte trois sélections du haut de ses 22 ans. Des Bleuets qu'il a rejoints pour la première fois en octobre dernier, pour valider un très bon début de saison avec le LOSC. Vendredi soir (20h45), près de trois mois après son dernier match disputé avec les Dogues, le latéral gauche retrouvera donc le club qui lui a permis de se révéler et de convaincre Sylvain Ripoll... avec le maillot monégasque, celui qui devrait lui permettre d'exploser et de viser encore plus haut. Du moins, c'est le plan. Un plan qui ressemble drôlement à celui mis en œuvre pour Benjamin Mendy, recruté par l'ASM à l'OM au prix fort - 13 millions d'euros en juillet 2016 - avant d'être revendu au prix très fort (57 M€) un an plus tard, à Manchester City.

Ballo-Touré de plus en plus décisif

« Les comparaisons avec Mendy ? C'est vrai que ça fait plaisir, c'est un grand joueur, il a fait beaucoup de choses ici. Maintenant c'est à moi de bosser et de faire un peu comme lui » reconnaissait d'ailleurs l'ancien Parisien en conférence de presse il y a deux semaines. Avant d'en arriver là, le natif de Conflans-Sainte-Honorine a encore bien du chemin à parcourir. Sans compter que lui ne profitera pas - en restant sur le Rocher - d'une exposition européenne avant la saison 2020-21, tout au mieux. « Je suis venu dans un très grand club, je sais que je vais progresser ici », assurait-il. Et il ne croyait pas si bien dire. Car dans les chiffres, Ballo-Touré affiche déjà une vraie progression. En 9 matchs de L1 avec Monaco, le très offensif latéral s'est imposé comme un titulaire indiscutable et a déjà cumulé trois passes décisives, dont une contre Lyon (2-0), alors qu'il n'en avait réussi qu'une avec Lille. Le numéro 2 monégasque affiche un meilleur pourcentage de passes réussies que dans le Nord (85% contre 78%) et distribue davantage de passes clés (1 par match contre 0,4).

Ballo-Touré a stabilisé le couloir gauche de l'ASM

Si ses statistiques défensives n'observent pas la même courbe et ses aptitudes dans ce domaine restent évidemment à travailler, les signaux sont globalement au vert. Surtout que collectivement, l'international Espoirs apporte beaucoup plus de stabilité à un secteur qui en avait cruellement besoin. Après les passages peu convaincants de Jorge, Antonio Barreca, Benjamin Henrichs, Andrea Raggi ou encore Julien Serrano, Ballo-Touré est déjà l'un des indéboulonnables de Leonardo Jardim, qui a enfin trouvé la formule derrière. Son changement de club en cours de saison ne lui a pas été préjudiciable - au contraire - et son adaptation s'est faite naturellement. Loin d'être un détail pour un garçon qui vit la première saison pleine de sa carrière. Et qui aspire a bien mieux encore. D'ici là, l'intéressé a encore des paliers à franchir, et son duel avec Nicolas Pépé sera un test parfait pour se jauger...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.