Monaco n'a pas beaucoup de chances de garder Gelson Martins

Monaco n'a pas beaucoup de chances de garder Gelson Martins©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 14 février 2019 à 23h35

En conférence de presse, Gelson Martins a assuré qu'aucune option d'achat ne figurait dans son contrat de prêt à l'AS Monaco. Le dossier du joueur de l'Atlético est complexe.

Non, l'AS Monaco n'a finalement pas une opportunité en or. Alors que plusieurs médias, comme Mundo Deportivo, évoquaient récemment l'existence d'une option d'achat sur le contrat de prêt de Gelson Martins au club de la Principauté, l'international portugais lui-même a démenti, en conférence de presse. « Non, il n'y a pas d'option d'achat, a-t-il dit, avant le match opposant Monaco à Nantes, lors de la 25eme journée de Ligue 1, samedi. Mon objectif est de jouer, de me montrer et de m'exprimer. Après, on verra ».

Son transfert n'est pas encore réglé

Auteur d'excellents débuts avec l'ASM, le joueur va donc retourner à l'Atlético de Madrid en fin de saison. S'il souhaite le conserver, le club du Rocher devra donc probablement débourser bien plus que les 30 millions d'euros évoqués par le quotidien espagnol. Surtout que l'entité espagnole pourrait encore devoir payer une indemnité de transfert au Sporting Portugal, où évoluait l'ailier jusqu'à l'été dernier. Le joueur de 23 ans y avait résilié son contrat, utilisant l'attaque de l'Académie du club pour justifier sa décision.

105 millions réclamés !

Mais le Sporting estime que cette justification n'a aucun lieu d'être puisque Gelson Martins n'était pas présent le jour de l'agression. Ainsi, A Bola assure que la direction portugaise réclame pas moins de 105 millions d'euros à l'Atlético. Les dirigeants espagnols, qui souhaitent absolument éviter que l'affaire soit présentée à la FIFA, aurait proposé une indemnité de 15 millions d'euros pour la moitié des droits économiques du joueur. Une somme qui n'aurait absolument pas convaincu le SCP. Preuve que l'ASM, si elle veut conserver le dribbleur lusitanien, n'aura pas d'autre choix que de patienter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.