Monaco : Kovac promet ''un football moderne''

Monaco : Kovac promet ''un football moderne''©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 21 juillet 2020 à 17h50

Niko Kovac a été présenté à la presse mardi, en tant que nouvel entraîneur de l'AS Monaco.

Trois jours après son intronisation comme nouvel entraineur de l'AS Monaco, Niko Kovac a été présenté à la presse ce mardi. Accompagné de Paul Mitchell, le directeur sportif monégasque, et d'Oleg Petrov, le vice-président du club, le technicien croate a fait part de son honneur de diriger l'équipe princière. Et, il a aussi et surtout évoqué ses ambitions et les idées qu'il a pour relancer ce grand club français.

« Rendre à mes dirigeants la confiance qu'ils m'ont manifestée »

A peine installé sur le pupitre, Kovac a été questionné sur le poste qu'il occupe, connu pour son instabilité, avec quatre coaches épuisés en moins de deux ans. « Cela ne m'inquiète pas », a-t-il dit avec le sourire aux journalistes. « Oleg et Paul m'ont dit qu'ils feront le nécessaire pour mettre à ma disposition une bonne équipe. Je les crois et c'est pour ça que je suis venu, Et je les remercie, a poursuivi Kovac. Je remercie aussi Dimitri Rybolovlev. J'ai confiance en eux. Et je veux leur rendre cette confiance en atteignant les objectifs élevés qu'on a tenus ».

L'ancien entraineur du Bayern a déjà pu diriger deux séances à la Turbie. « Des premiers contacts qui se sont bien passés » et « les premières séances ont été très positives, très intenses », d'après les dires du nouveau patron des lieux. « En tant que coach, nous avons besoin d'un peu de temps. Mais, les cinq semaines vont nous aider pour bien préparer les objectifs qu'on s'est fixés. Avec le temps, on aura de plus en plus d'échanges qu'on aura avec Paul et Oleg et je suis sûr que cela nous aidera à rendre l'équipe meilleure ».

« On identifiera nos besoins pour le mercato après »

Kovac a donc obtenu des garanties de la part de ses supérieurs. Mais, pour ce qui est des secteurs qu'il souhaite renforcer, il avoue ne pas encore être totalement fixé. « Ce n'est que mon 2e jour à l'AS Monaco. On a eu que deux entrainements et demain (mercredi, ndlr) on aura un match amical. Là, j'ai besoin d'avoir une vue d'ensemble et aussi du temps pour savoir quel genre de joueurs on aura besoin. Nous discuterons avec Oleg et Paul. Je pense qu'on fera quelque chose, mais je ne sais pas quoi encore ».

L'ex-sélectionneur croate s'est aussi exprimé sur sa méthodologie et le football qu'il prône. « J'aime jouer un football intense et il faut qu'on se donne à fond à l'entrainement aussi. Il faut qu'il y ait de la qualité (dans le groupe). Il faut aussi qu'on soit dans bonnes conditions athlétiques. Être au point tactiquement et techniquement également. On doit s'améliorer chaque jour, et on a suffisamment de temps pour le faire ». Concernant sa tactique préférée, il a indiqué qu'il est malléable et qu'il décidera en fonction de la qualité des joueurs qu'il aura. La seule promesse qu'il a donnée c'est de jouer « un football moderne ».

« J'ai confiance en ce groupe pour s'améliorer »

Quand on lui a fait remarquer que Monaco s'est souvent démarqué par le passé par son style offensif et chatoyant, Kovac a assuré qu'il était parfaitement au courant. « Bien sûr. Je me souviens des matches passés de ce club, notamment en 1997 contre Leverkusen quand je suis venu jouer ici. Mais en tant que coach, tu ne peux pas jouer uniquement un football offensif. Tu dois aussi reculer et défendre. Mais il faudra créer un bon mélange. A Munich, on jouait un foot attractif, mais tous les joueurs doivent s'améliorer. Et je leur fais confiance. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.