Monaco : Kovac encense Ben Yedder

Monaco : Kovac encense Ben Yedder©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 16 janvier 2021 à 09h43

Après la victoire de Monaco à Montpellier, Robert Kovac a encensé Wissam Ben Yedder, auteur d'un doublé et d'un match plein.



La 20eme journée de Ligue 1 a commencé très fort, vendredi soir. Au stade de la Mosson, l'AS Monaco est allé s'imposer (3-2) sur le terrain de Montpellier au terme d'une rencontre spectaculaire. Le club de la Principauté a mené 3-0 avant la révolte des Héraultais qui ont ensuite poussé, en vain, pour recoller. L'homme de la rencontre a été Wissam Ben Yedder. Auteur d'une grande prestation, le capitaine monégasque a inscrit un doublé (35eme, 61eme sur penalty) et frappé la transversale avant l'ouverture du score de son compère de l'attaque, Kevin Volland, à la 24eme.

Kovac : « C'est le meilleur match de Wissam »

Après le match, l'attaquant a eu droit aux éloges de son entraîneur Robert Kovac. « C'est le meilleur match de Wissam. Lors du dernier match (3-0 contre Angers), il s'était battu pour l'équipe et c'est ce que j'attends d'un attaquant. Aujourd'hui, il a fait le même travail et il a marqué. Un grand match pour lui et pour Monaco », a lâché le coach de l'ASM au sujet du buteur international.


Der Zakarian reconnait la supériorité de Monaco

« Après le 3-0, quelques joueurs attendaient le quatrième ou le cinquième. Je les ai prévenus que Montpellier centrait, qu'ils essayaient de mettre le ballon dans la surface. Sur leur premier but, on a joué le hors-jeu et ce n'était pas nécessaire. Mais on aurait pu marquer le quatrième et ça aurait été fini », a ajouté Kovac, tandis que Michel Der Zakarian a reconnu la supériorité de Monaco. « En première période, les deux équipes pressent très haut, ils l'ont mieux fait que nous, ils ont mieux utilisé le ballon que nous quand ils l'ont récupéré, a concédé le technicien montpelliérain. Sur les coups de pied arrêtés, on n'est pas au marquage sur le premier but, sur un autre corner non plus. On a manqué de présence pour être plus efficace défensivement, mais c'est dû à Monaco qui nous a très bien pressés. (...) En seconde période, on a su les bousculer. On aurait pu être plus efficace et l'arbitre aussi : sur quelques fautes, il était en retard. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.