Monaco, effectif pléthorique mais groupe restreint pour atteindre l'objectif maintien

Monaco, effectif pléthorique mais groupe restreint pour atteindre l'objectif maintien©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 02 février 2019 à 07h31

De retour à Monaco, Leonardo Jardim dispose d'un effectif consistant et fortement remodelé au cours du mois de janvier. Mais le technicien portugais a annoncé la couleur : pour mener à bien l'opération maintien, il compte s'appuyer sur un groupe restreint.

C'est peu de dire que le mois de janvier a été agité sur le Rocher. Entre les huit arrivées (Cesc Fabregas, Gelson Martins, Georges-Kévin Nkoudou...), les huit départs (Youssef Aït-Bennasser, Samuel Grandsir, Youri Tielemans...), l'éviction de Thierry Henry et le retour aux affaires de Leonardo Jardim, l'AS Monaco a en effet sacrément changé. Mais la réalité du classement, elle, est toujours aussi implacable : avec un modeste pécule de quinze unités, le club de la Principauté pointe à l'avant-dernière place de la Ligue 1. Son aventure en Coupe de France a été stoppée par Metz (1-3), alors que le doux rêve d'une finale de Coupe de la Ligue s'est évanoui en milieu de semaine, à Guingamp (2-2, 5-4 TAB). Par conséquent, le maintien est désormais le seul et unique objectif à prendre en compte du côté de l'ASM.

Jardim veut « onze titulaires et quatre ou cinq remplaçants de même niveau »

Pour accomplir cette mission plus périlleuse qu'il n'y paraît, Jardim dispose d'un vaste choix. L'effectif monégasque comprend pas moins de 50 joueurs professionnels, sans compter les 23 éléments actuellement prêtés à d'autres formations. Abondance de biens ne nuit pas, mais l'entraîneur des Rouge et Blanc a donné le ton : il souhaite se baser sur « onze titulaires et quatre ou cinq remplaçants de même niveau. » Hors de question, donc, de changer complètement de composition de départ d'une journée à l'autre. « Tous ceux qui sont arrivés, c'est pour jouer un peu plus. L'important, ce n'est pas de jouer 90 minutes, c'est de bien jouer. Je pense qu'on va rester avec un groupe plus restreint. On va réduire le staff aussi. On va travailler avec les personnes qui ont de la compétence et qui ont de l'ambition. (...) C'est important de ne pas penser individuellement. A la fin de l'objectif, on pourra y penser. Aujourd'hui, il faut penser collectif, » a affirmé le Portugais, qui a par ailleurs précisé que les plus jeunes joueurs allaient retourner en réserve.

Jardim : « Je ne veux pas parler du passé »

Parti en octobre dernier, l'entraîneur lusitanien est donc revenu sur le banc monégasque à peine trois mois plus tard. Entre-temps, Thierry Henry a tâtonné sans véritablement trouver de solution et la situation du champion de France 2017 ne s'est pas améliorée, au contraire. Devant les journalistes, Jardim a fait part de son souhait de ne pas regarder dans le rétroviseur. « Je ne veux pas parler du passé, a-t-il déclaré. On sait tous ce qu'il s'est passé. Mon objectif, maintenant, c'est le présent. Avec ce groupe-là, on est capable de réussir. (...) Je n'ai pas demandé du temps, j'ai seulement demandé aux joueurs d'avoir la bonne attitude. (...) Je veux parler d'ambition et de réussite pour l'objectif. Le football, c'est comme ça. Le plus important, c'est d'augmenter la confiance de nos joueurs, parce qu'ils ont de la qualité. » Et pour regonfler un moral au plus bas depuis plusieurs semaines, l'idéal serait de l'emporter contre Toulouse ce samedi (20h00) à Louis-II, où Monaco n'a toujours pas gagné en championnat cette saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.