Monaco : De la concurrence à tous les étages

Monaco : De la concurrence à tous les étages©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 15 septembre 2019 à 07h45

Après un mercato agité, Monaco se retrouve avec un effectif pléthorique. Leonardo Jardim va donc être amené à effectuer des choix importants dans les semaines à venir.



Andre Villas-Boas a sûrement dû s'y reprendre à deux fois quand il a épluché l'effectif monégasque cette semaine. Nul doute que l'entraîneur portugais jalouse son compatriote Leonardo Jardim. Car si l'OM possède un effectif juste en quantité à tous les postes ou presque, c'est l'inverse sur le Rocher. Depuis la fin du Mercato, Monaco possède l'un des effectifs les plus riches de l'élite, avec le PSG et Lyon. En défense, au milieu, comme en attaque, l'entraîneur de l'ASM va devoir faire des choix au moment de composer son onze quand tous les joueurs seront sur le pont. « L'équipe aujourd'hui a beaucoup plus de qualité et surtout au milieu. La concurrence est normale dans le foot. Les plus performants joueront », a prévenu Jardim en conférence de presse cette semaine. Il faut dire que le coach asémiste a milité tout l'été auprès de sa direction pour que des dépenses conséquentes soient effectuées dans le but de renforcer un groupe qu'il jugeait un peu trop léger.
Glik et Jemerson n'ont jamais été autant en danger
« Je pense que Leonardo Jardim a tous les éléments aujourd'hui et l'équipe pour lutter pour l'objectif et obtenir la meilleure position possible », a réagi Oleg Petrov, le vice-président, lors des présentations des derniers arrivés, Jean-Kévin Augustin et Tiémoué Bakayoko. Si au poste de gardien, Benjamin Lecomte semble tranquille (Danijel Subasic n'a toujours pas repris l'entraînement), devant lui, la charnière pourrait être bouleversée. Jamais le duo Glik-Jemerson n'a semblé autant fragilisé. A cause de prestations trop souvent décevantes, mais aussi parce que le jeune Benoît Badiashile postule, et parce que Guillermo Maripan est arrivé fin août. Naldo, à la cave depuis un moment, semble en revanche partir de trop loin. Sur les côtés Ruben Aguilar et Fodé Ballo-Touré partent avec une vraie longueur d'avance dans l'hypothèse d'un 4-4-2, schéma le plus utilisé par Leonardo Jardim et encore travaillé lors d'un match amical contre Nîmes (3-1) pendant la trêve internationale.


Bakayoko, Silva, Fabregas : trois pour deux places
Au milieu, ils seraient deux pour trois places : Tiémoué Bakayoko, Adrien Silva et Cesc Fabregas. L'Espagnol est à nouveau disponible après avoir purgé ses trois matchs de suspension. « Avec Jardim on s'entend bien, je veux aider l'équipe dimanche et modifier la dynamique actuelle », a confié l'ancien joueur de Chelsea sur RMC il y a quelques jours. Fabregas et Bakayoko ont été associés en amical la semaine dernière. Sur les ailes, ils étaient épaulés par Gelson Martins et Gabriel Boschilia, chargés d'amener de la vitesse le long de la ligne de touche. Le premier a de bonnes chances de rester titulaire, mais le deuxième va devoir cravacher pour garder un peu de temps de jeu cette saison. Car Aleksandr Golovin est revenu de sélection et réalise un début de saison intéressant, et parce que Henry Onyekuru est aussi un prétendant très sérieux, sans oublier le jeune Gil Dias, en qui Jardim a l'air de croire.


Devant, Ben Yedder et Slimani seront dur à déloger
Enfin, en attaque, c'est un sacré chantier. Pour l'heure, on voit mal comme Monaco pourrait évoluer avec autre chose que le duo Islam Slimani - Wissam Ben Yedder. L'Algérien et le Français s'entendent à merveille et ont transformé en quelques matchs seulement le visage offensif de leur équipe. Mais depuis leur dernière association, Jean-Kévin Augustin est arrivé en prêt de Leipzig. L'ancien Parisien n'est sans doute pas venu pour faire de la figuration. « Je veux aider l'équipe et faire une bonne saison. Je pense que c'est une très bonne chose pour l'équipe d'avoir plusieurs attaquants. Lorsque tu joues à ce poste, c'est normal d'avoir de la concurrence. Ça pousse à aller plus loin », a-t-il déclaré lors de sa présentation. Avec ces trois-là, Monaco semble armé pour faire mal à beaucoup de défense. Sans compter qu'en cas d'urgence, Keita Baldé, Stevan Jovetic ou Pietro Pellegri pourront sortir du placard ou de l'infirmerie...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.