Ligue 1 : Monaco officialise la venue de Moreno à la place de Jardim

Ligue 1 : Monaco officialise la venue de Moreno à la place de Jardim©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 28 décembre 2019 à 21h30

C'est désormais officiel, l'AS Monaco a officialisé « la fin de la collaboration avec Leonardo Jardim et l'arrivée au poste d'entraîneur de Robert Moreno ». Les choses ont rapidement évolué à la veille de la reprise sur le Rocher.

L'AS Monaco a ficelé le dossier en un temps record. Le club de la Principauté a officialisé samedi le départ de Leonardo Jardim de son poste d'entraîneur. Il a confirmé dans le même temps l'arrivée de Robert Moreno pour le remplacer sur le banc. Sélectionneur de l'Espagne pendant les éliminatoires de l'Euro 2020, le technicien de 42 ans a paraphé un contrat allant jusqu'en 2022. L'ASM précise qu'il « prendra ses fonctions en début de semaine », pour sa toute première expérience comme numéro 1 dans un club. « Nous sommes très heureux d'annoncer l'arrivée de Robert Moreno. Nous croyons beaucoup en lui et en ses capacités à mener l'équipe au succès, assure Oleg Petrov, vice-président Directeur Général, dans le communiqué publié ce samedi dans la soirée. Nous lui souhaitons la bienvenue à l'AS Monaco. »


Moreno expérimenté... comme adjoint

Le CV de Moreno est avant tout garni de ses expériences comme adjoint de Luis Enrique, à l'AS Rome, au Celta Vigo puis au FC Barcelone. Il a d'ailleurs remporté la Ligue des Champions 2015 avec les Blaugrana en 2015, ainsi que deux titres de champion d'Espagne et trois Coupes du Roi. Moreno avait aussi secondé Juan Carlos Unzué au Celta pendant une saison, avant de rejoindre Luis Enrique à la tête de la Roja au sortir de la Coupe du Monde 2018. Mais la collaboration entre les deux hommes s'est mal terminée. D'abord Luis Enrique a laissé les clés du camion à Moreno en mars dernier, pour s'occuper de sa fille, victime d'une leucémie. Le natif de L'Hospitalet a ainsi dirigé neuf des dix matchs de qualification de la Roja, pour un bilan de sept victoires et deux nuls. Il a ensuite réclamé à sa Fédération de trancher sa situation, ce qu'elle a fait en offrant à Luis Enrique l'occasion de revenir. Moreno ne l'a pas accepté, décidant par la suite de quitter l'encadrement de la sélection.

Moreno sous pression d'entrée

Sans passer de joueur professionnel, Moreno dispose d'une expérience limitée du haut niveau. Mais il est un vrai entraîneur de formation, après avoir débuté sa carrière de coach à 26 ans, ce qui fait de lui le plus jeune de l'histoire de son pays. Auréolé d'une réputation flatteuse, ses joueurs ayant régulièrement vanté son travail à la tête de la Roja, Moreno avait attiré l'œil de divers clubs européens avant de s'engager pour l'ASM, dans la discrétion la plus totale. Il n'en reste pas moins que Monaco, comme avec Thierry Henry il y a un an, ce qui s'était soldé par un échec cuisant, tente une nouvelle fois un pari en lançant un coach quasi-novice dans le grand bain. Avec l'espoir que ce soit cette fois un succès. Il le faudra pour ne pas vivre une deuxième saison de suite sans Ligue des Champions, voire même sans Coupe d'Europe. C'est dire la pression qui pèsera d'entrée sur les épaules de Moreno.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.