Les détails de l'arrivée d'Antonio Barreca (Monaco) au Genoa

Les détails de l'arrivée d'Antonio Barreca (Monaco) au Genoa©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 04 janvier 2019 à 16h16

Peu en vue depuis son arrivée à Monaco cet été, le latéral gauche italien Antonio Barreca est sur le point de rejoindre le Genoa. L'opération prendrait la forme d'un prêt d'un an et demi avec option d'achat.

Alors que l'AS Monaco a lancé les grandes manœuvres en recrutant le Brésilien Naldo dès les premiers jours du Mercato d'hiver, le club de la Principauté est bien décidé à faire le ménage. Et dans la vague de départ annoncée devrait - sauf retournement de situation - figurer Antonio Barreca. Arrivé cet été en provenance du Torino, et dans le cadre d'un échange avec Soualiho Meïté, le latéral gauche italien n'a disputé que sept rencontres de Ligue 1 et une de Ligue des Champions, pour une passe décisive. Le joueur de 23 ans n'a plus joué en championnat depuis le match nul contre Dijon (2-2) le 27 octobre dernier, et son avenir semble donc s'écrire loin du Rocher. Et alors qu'on connaissait l'intérêt de plusieurs écuries italiennes, le Genoa a visiblement pris le meilleur dans ce dossier.

Un prêt d'un an et demi au Genoa pour Barreca ?

Antonio Barreca ne s'est pas imposé sur le Rocher

Selon Tuttomercato, les Grifoni, entraînés par Cesare Prandelli sont en effet sur le point d'accueillir le natif de Turin. L'opération prendrait la forme d'un prêt d'un an et demi, avec une option d'achat fixée à 10 millions d'euros. De quoi renforcer un secteur défensif en difficultés : le Genoa présente la troisième pire défense de Serie A (35 buts encaissés en 19 journées) et pointe à la 14eme place du classement. Pour l'ASM, ce probable départ confirmera la nécessité d'enregistrer l'arrivée d'un latéral supplémentaire. Pour le reste, Cesc Fabregas est toujours pisté au milieu de terrain, même si Thierry Henry est resté très prudent à ce sujet, alors que François Kamano serait également sur les tablettes du club monégasque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.