Le propriétaire de l'AS Monaco inculpé !

Le propriétaire de l'AS Monaco inculpé !©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 19 octobre 2017 à 10h45

Mêlé à une affaire d'escroquerie présumée, Dimitri Rybolovlev a été inculpé par la justice monégasque ce jeudi.

Alors qu'en septembre dernier, Dimitri Rybolovlev assurait que les accusations à son encontre liées à une affaire d'escroquerie présumée étaient « de pures inventions », la justice monégasque ne semble clairement pas être du même avis. Entendu ce jeudi matin par la justice monégasque, l'oligarque russe propriétaire de l'AS Monaco a été inculpé pour « complicité d'atteinte à la vie privée », assure une source judiciaire citée par l'AFP. Une nouvelle qui n'est pas près de surprendre ce dernier car, dans un communiqué publié ce mercredi, il assurait s'attendre à une telle décision de justice. « Demain (jeudi), je me rendrai à une convocation avec les autorités judiciaires de Monaco pour évoquer la plainte de Tania Rappo qui prétend avoir souffert d'une atteinte à sa vie privée, assurait dans ce communiqué Dimitri Rybolovlev. Je dois être inculpé comme complice dans cette affaire, bien que je conteste avoir commis de tels faits. »
Une affaire qui pourrait toucher l'ASM ?
Toute cette affaire est liée à un différend entre le milliardaire russe et un marchand d'art suisse, Yves Bouvier. Différend lié à une possible surfacturation à hauteur de deux milliards d'euros à l'occasion d'une vente de tableaux pour laquelle, ce dernier met également en cause l'Etat monégasque, au sein duquel Dimitri Rybolovlev aurait des relations. Le magnat russe, qui attend toujours de bénéficier de la nationalité monégasque, pourrait remettre en cause ses investissement dans la Principauté face aux ramifications de cette affaire. Et son principal investissement à Monaco, c'est l'AS Monaco pour lequel il a déjà dépense plus de 300 millions d'euros depuis sa reprise en décembre 2011. Suite à son audition, Dimitri Rybolovlev a quitté le palais de justice de Monaco sans s'exprimer devant les médias dans un van noir aux vitres teintés, selon un photographe de l'AFP.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU