L1 - Monaco : Leonardo Jardim a refusé une " très grosse proposition de Chine " l'été dernier

L1 - Monaco : Leonardo Jardim a refusé une " très grosse proposition de Chine " l'été dernier©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 29 mars 2018 à 20h08

Dans un entretien accordé à l'AFP, Leonardo Jardim a fait le point sur sa situation à l'AS Monaco. Le technicien portugais dit notamment avoir refusé une grosse offre en provenance de Chine l'été dernier.

En poste à l'AS Monaco depuis 2014, Leonardo Jardim a fait des merveilles en bientôt quatre ans passés sur le Rocher. Champion de France et auteur d'un parcours remarquable en Ligue des Champions avec l'ASM la saison dernière, le technicien portugais a atteint son apogée avec le club de la Principauté lors du dernier exercice. Et malgré les nombreux départs à l'intersaison, l'ancien coach du Sporting Portugal ou encore de Braga tire une nouvelle fois le meilleur de son effectif cette saison, occupant pour le moment la place de dauphin du PSG. Fidèle à Vadim Vasilyev, le coach de 43 ans a forcément tapé dans l'oeil de plusieurs écuries à la recherche d'un nouvel entraîneur. Et pas des moindres, puisque le PSG et Arsenal, entre autres, ont été cités comme des clubs intéressés. Mais dans un entretien accordé à l'AFP, Jardim a aussi évoqué l'intérêt d'un club chinois à son égard. Et l'existence d'une grosse proposition l'été dernier : "Le salaire, résultat du travail, n'est pas tout. J'ai refusé une très grosse proposition de Chine cet été, car je reste ambitieux et vise le plus haut niveau européen, a-t-il déclaré. Chacun sa méthodologie, ses qualités. Mais je ne pense jamais que quelqu'un est meilleur que moi".Jardim : "Pour les compétences et qualités, j'aurai peut-être des opportunités"Quoiqu'il en soit, celui qui est aussi passé par le banc de l'Olympiakos sera de nouveau visé par plusieurs écuries l'été prochain. Mais l'intéressé reste flou sur le sujet, en grand professionnel qu'il est : "Quelques clubs plus grands existent. Mais pour le moment, à 43 ans, je suis heureux ici, en pleine maturité, avec l'objectif de passer le cap des 1 000 matches dirigés en carrière. Pour acheter une image, il faut prendre un autre entraîneur que moi. Pour les compétences et qualités, j'aurais peut-être des opportunités. Je ne me sens inférieur à personne", a-t-il expliqué. Peut-être pas aussi charismatique qu'un José Mourinho, Jardim n'en a pas moins un très bel avenir devant lui, mais ne semble pas décidé à précipiter les choses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.